13, rue Thérèse

28 mars 2014

Auteure : Elena Mauli Shapiro
Traduit de l'anglais par : Valérie Bourgeois
Editeur : Michel Lafon
Année d'édition : 2012
Nombre de pages : 300
Prix du livre : 19,50€
ISBN 13 : 978-2-7499-1501-2



4ème de couverture :
Trevor, un professeur américain qui vient d’emménager à Paris, découvre dans son bureau une vieille boîte remplie de lettres d’amour, de photos jaunies, et de menus objets : des gants, des pièces de monnaie, un mouchoir en dentelle… Tous racontent la vie de Louise Brunet, une Française ayant vécu au 13, rue Thérèse pendant la Grande Guerre. 

Fasciné par ce destin, l’universitaire s'amuse à reconstituer l’histoire de la jeune femme : sa passion indomptable pour son cousin mort au combat, son mariage de convenance avec un homme travaillant pour son père, et sa liaison torride avec un voisin.

 Mais alors que Trevor, troublé par la charmante et fougueuse Louise, perd peu à peu le sens des réalités, une autre Française, bien vivante celle-là, s'efforce de le séduire...

Le temps passe, la passion demeure.





Mes premières impressions...
C'est un des premiers livres que je lisais sur la Grande Guerre, j'avais donc hâte de m'y mettre.
En plus, je trouvais la couverture assez sympa et le résumé plutôt intriguant.

Finalement...
Je dois avouer que je suis bien contente de ne pas avoir acheté ce livre au prix fort !


_____________________________________________
_____________________________________________

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il me tentait depuis un petit moment, et que j'ai profité de la 
Vente Privée Michel Lafon pour me le prendre à un prix très attractif.


Le style de l'auteure
Registre littéraire :  Réaliste/Dramatique
Registre de langue : Courant
Genre littéraire : Romance/Historique


L'histoire et les personnages
Trevor découvre une boîte, remplie de souvenirs, dans son bureau. Il décide de sortir 
et examiner chaque élément trouvé dans la fameuse boîte et de les faire "parler".

Les moins : La plume de l'auteure est trop maladroite. Je n'ai pas accroché à sa façon de nous raconter cette histoire. Impossible de savoir ce qui est réel ou non. D'habitude, ce genre de mystère me plait bien, là, ça ne m'a pas enthousiasmé. Et, même après avoir tourné la dernière page, je n'ai pas compris pourquoi l'auteure a décidé de traiter cette histoire de cette façon. Je n'ai pas saisi  elle voulait en venir avec tout ça.  Ensuite, pendant une bonne partie du livre, le personnage principal, Trevor, fait pas mal de réflexion pas très sympa sur les Français. Bon, d'accord, sur ce point, je chipote un peu. Mais bon, je cherche encore l'intérêt de ses réflexions pour le bien de l'histoire ?! Le point qui m'a le plus gêné est le fait que je m'attendais vraiment à lire un livre sur la Grande Guerre, apprendre des choses et des faits intéressants sur celle-ci. Comment la vie se dérouler à cette époque. Aussi bien pour les hommes partis au combat, que pour les femmes restaient seules, ou avec les enfants, à la maison. Finalement, on a le droit de savoir, en long et en large, qui couche avec qui et qui fantasme sur qui. Pas vraiment intéressant quand on cherche à en savoir plus sur la guerre... En bref, je pense que l'auteure n'a pas su bien exploité ce qu'elle avait en main.

Les plus : Les personnages sont intéressants. Louise a une personnalité unique, avec des idées plutôt
 hors-norme pour l'époque à laquelle elle vit. Et Trevor m'a plu, surtout par la curiosité qu'il a envers la
 vie de cette femme qui est morte depuis des années. L'idée de base est plutôt bonne et donne envie 
d'en savoir plus. De fouiller, et découvrir les petits secrets de Louise, en même temps que Trevor. 
Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est le fait que l'auteure ait tissé une histoire à partir de
 lettres et d'objets ayant vraiment existé. Elle nous l'explique dans le Postface.


Conclusion
Je suis déçue par ce livre, car ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Cependant, il n'est pas mauvais. 
Il faut juste ne pas le commencer en espérant lire un livre centré sur la Première Guerre mondiale.


Commentaires

  1. J'ai été plus ou moins convaincue par ce bouquin, moi aussi. J'en garde d'ailleurs très peu de souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La preuve qu'il n'est pas très marquant ^^

      Supprimer
  2. C'est dommage parce que si ça avait été + centré sur la guerre ça aurait été Tentant, là cette romance moderne au milieu j'ai peur que ça me plaise pas... :/

    RépondreSupprimer
  3. Je voulais le prendre comme toi lors des ventes privées, au final je ne l'ai pas pris et sur le coup tu ne me fait pas regretter ... C'est dommage par ce que je pense qu'il y avait vraiment un vrai potentiel ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un énorme potentiel, ça oui. Mais l'auteure n'a pas su quoi en faire (après, ce n'est que mon avis hein ^^).

      Supprimer
  4. Ça me tente pas trop. La couverture est pourtant belle. Ça parle de la premier guerre mondiale. J'ai vu sur le blog de Margaud, le livre 14 14 de Paul Beorn, il a l'air trop bien :) :) :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi craquer pour 14-14 ;-)
      Il sera surement plus axé sur la guerre que ce livre-ci...

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Il pourrait bien te plaire plus qu'à moi ;-)

      Supprimer
  6. Comme quoi avec les ventes privées, on ne découvre pas que des bons romans. Je passerai mon tour pour celui-ci...

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que je le testerai pour me faire mon propre avis, et parce que je dois dire que créer une histoire à partir de véritables objets titille ma curiosité =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un des points que j'ai le plus aimé ;-) Comme pour Miss Peregrine et les enfants particuliers (qui, celui-là, avait été un gros coup de cœur). J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi ^_^

      Supprimer
  8. Ce livre m'intéresse... une sorte de chasse au trésor à travers le temps... pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi alors ;-)

      Supprimer
  9. En voyant la couverture et le résumé je me suis dis "hoooo il à l'air sympa", mais finalement ton avis est clair et je ne lirai pas ce roman ^^

    RépondreSupprimer
  10. Ah non !! Dis pas ça !! Moi aussi je l'ai pris à la vente privée :)
    Au moins il n'était pas cher :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te plaira peut-être plus qu'à moi ;-)
      Je te le souhaite en tout cas ^^

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥