Caraval, tome 2 : Legendary

20 janv. 2020

Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu le tome précédent.

Après avoir sauvé sa sœur, Scarlett, d’un mariage désastreux, Donatella reçoit la lettre d’un mystérieux ami avec qui elle passe un marché. Si elle lui livre le vrai nom de Légende, le maître du jeu Caraval, il l’aidera à retrouver Paloma, leur mère, qu’elles n’ont pas vue depuis huit ans. Mais si elle ne respecte pas son engagement, la jeune fille perdra tout ce qui compte pour elle, peut-être même sa vie… Quand une nouvelle édition du jeu est organisée à Valenda pour les soixante-dix ans de l’impératrice Élantine, Donatella doit y participer pour remplir sa mission. Dès son arrivée, les ennuis commencent. Elle devra faire preuve de ruse et de courage afin de gagner cette nouvelle partie...

• • • • •
Caraval, tome 2 : Legendary de Stephanie Garber
Titre original : Legendary - Traduit par Éric Moreau
Éditions Le Livre de Poche, 2020 - 544 pages - 7,90€
Fait partie de la saga Caraval : tome 1


: Le manque de communication entre les deux sœurs.

 : Le changement de narratrice nous permet de mieux cerner Tella.
L'univers gagne en profondeur, grâce au jeu de la Destinée et aux Fatalités.
Des révélations et une fin qui donne envie de vite lire le dernier tome !


Merci aux Éditions Hachette et Le Livre de Poche pour cet envoi. Deux ans que j'attends ce tome 2 en poche et, ouf, il fut à la hauteur de mes attentes ! L'intrigue prend encore davantage de profondeur, avec toutes les révélations faites à Tella et les décisions difficiles qu'elle doit prendre. Un personnage dont j'ai aimé le caractère, à la fois fonceur et protecteur.
"Légende méritait vraiment le surnom qu'il s'était attribué. Tella se demanda si ses mises en scène avaient jamais une fin, ou si son univers était un labyrinthe infini mêlant fiction et réalité, où ceux qui s'y aventuraient finissaient perdus à tout jamais entre les deux."
Pour obtenir plus d'informations sur l'endroit où trouver sa mère disparue il y a sept ans, Tella doit découvrir le vrai nom de Légende. Pour cela, il lui faut participer au prochain Caraval, ne pas se laisser tromper par la magie et gagner. Elle va essayer d'avancer en protégeant sa sœur, en se méfiant d'un héritier assassin, en flirtant avec Dante, en découvrant les indices au fil des nuits, etc. Si le lien entre Tella et Scarlett est fort, le manque de communication franche est frustrant pour l'avancée de l'intrigue. Probablement le seul bémol que j'ai trouvé à Legendary... Le reste est très entraînant.

Si dans le premier tome nous suivons Scarlett, dans cette suite, c'est la cadette qui reprend les rênes. Une très bonne manière de mieux connaître ce personnage. Et puis, nous avons toujours droit à une flopée de personnages secondaires qui cachent bien leur jeu et nous surprennent sans cesse ! Dans la continuité du premier tome, l'univers est enchanteur... et incertain. Ce qui touche aux jeux de la Destinée et aux Fatalités est original et passionnant. Selon les mythes, Valenda avait naguère été la cité antique d'Alcara, habitée par les Fatalités représentées dans les jeux de la Destinée. Ces êtres puissants avaient bâti la ville grâce à leur magie. Une magie si ancienne et si pure que, même des siècles après la disparition des Fatalités, il subsistait des traces de leurs enchantements scintillants, qui, la nuit, faisaient briller les collines de Valenda d'une clarté assez vive pour illuminer la moitié de l'Empire méridien.

Certaines questions trouvent des réponses et la fin nous promet du très bon pour la suite. Bayard Jeunesse ayant décidé de ne pas traduire le dernier tome en français, il faudra se tourner vers la VO pour avoir la conclusion de la saga...


En quelques mots...
Sœurs | Légende | Jeu de la Destinée | Magie | Fatalités | Manipulation

Lucy Valentine, tome 2 : Désespérement

17 janv. 2020

Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu le tome précédent.

Lucy Valentine n’a pas hérité du don familial pour former des couples mais du talent de retrouver des objets égarés. Alors, au sein de l'agence matrimoniale bien connue, elle a créé une antenne, « Amours perdues ». Elle y met à profit son talent pour reconstituer des couples séparés par les hasards de la vie. Elle donne aussi régulièrement des coups de main à la police.

Et elle a du pain sur la planche. Elle doit aider un vieux monsieur à retrouver sa bien-aimée de jadis et enquête également sur la disparition inquiétante d'une jeune mère famille. Pour résoudre cette énigme, l'aide de Sean, le privé le plus sexy de Boston lui est indispensable. Sean, qu’elle aime désespérément. Mais qui doit soutenir son ex, gravement malade. C'est alors que bientôt, au sein de sa propre famille, Lucy découvre un incroyable secret...

 • • • • •
Lucy Valentine, tome 2 : Désespérement de Heather Webber
Titre original : Deeply, Desperately (Lucy Valentine #2) - Traduit par Elisabeth Luc
Editions J'ai Lu (Pour elle - Promesses), 2014 - 286 pages - 6,60
Fait partie de la saga Lucy Valentine : tome 1


: L'autrice se répète beaucoup.
L'histoire a trop tendance à s'éparpiller.

 : Les détails sur la vie des personnages nous sont redonnés (de manière trop répétitive).
Le mélange de romance, de policier et de surnaturel.


Désespérément est le deuxième tome de la saga Lucy Valentine, que j'ai découverte par le plus grand des hasards en achetant un livre mystère chez Cultura. Le premier tome, se déroulant en automne, m'avait bien plu et j'étais curieuse de lire la suite. La saga comporte cinq tomes en VO (pour le moment ?), dont quatre sont sortis aux Éditions J'ai Lu.
"Mon rôle était de réunir les amants séparés par la vie, de retrouver un amoureux perdu de vue. Parfois, quelques recherches sur le Net suffisaient pour localiser un être cher. Parfois encore... je devais faire appel à mes dons de médium, qui me permettaient de retrouver des objets disparus, mais uniquement les objets inanimés."
Les multiples petites intrigues nous font nous disperser un peu trop. L'agence matrimoniale de ses parents, les secrets de famille et la malédiction qui plane sur les couples, l'enquête de Lucy pour retrouver l'amour de jeunesse d'un vieil homme, son don de médium qui est aussi utile pour aider la police... Sans oublier les lettres anonymes qu'elle reçoit et les histoires de cœur de ses meilleures amies. Ça s'éparpille beaucoup ! Et puis, continuons sur la lancée des bémols ; la romance manque de modernisme, me faisant lever les yeux au ciel durant les échanges entre Sean et Lucy.

Moins emballée que pour le premier tome... Probablement parce que les différentes intrigues sont trop nombreuses. Et puis, certains aspects de cette saga ne sont pas sans rappeler celle de Julia Chapman ; Les détectives du Yorkshire, que je trouve bien plus moderne, avec le charme anglais en plus. Oui cela reste agréable à lire et certaines scènes donnent le sourire mais j'en attendais plus. Peut-être n'étais-je pas dans le bon mood pour ce genre de livre...


En quelques mots...
Massachusetts | Famille | Agence matrimoniale | Détective | Médium

Victime 55

15 janv. 2020

Deux suspects. Deux témoignages identiques. Un seul coupable.

Une petite ville perdue en Australie. Un officier de police habitué à régler des petits problèmes de vie domestique et querelles de voisinage.

Un jour de canicule débarque un homme, couvert de sang. Gabriel déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer. Le dénommé Heath a déjà tué 54 personnes. Gabriel est sa prochaine victime.

Quand la chasse à l’homme commence, ce même jour de canicule, débarque un deuxième homme. Heath est couvert de sang. Heath déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer, un certain Gabriel. Gabriel a déjà tué 54 personnes. Heath est sa prochaine victime.

Qui est le numéro 55 ?

• • • • •
Victime 55 de James Delargy
Titre original : 55 - Traduit par Maxime Shelledy et Souad Degachi
Éditions HarperCollins (Noir), 2020 - 448 pages - 20€



: À la fin, l'absence d'explication écrite noir sur blanc, concernant un point de l'histoire.

 : Un pitch de base qui fonctionne et qui est bien exploité tout au long du livre.
Innocent ou coupable ? Pas si simple de démêler le vrai du faux.
Du suspense et de la tension. Un premier roman réussi.


Merci aux Éditions HarperCollins pour cet envoi. Dès la lecture du résumé, il était clair que j'allais craquer. Impossible de me dire qu'il y a deux suspects potentiels, d'attiser ma curiosité et de rester sur ma faim ! Chandler Jenkins est sergent de police dans une petite ville d'Australie. À quelques heures d’intervalle, Gabriel et Heath se présentent ensanglantés au poste, s'accusent l'un l'autre et donnent la même histoire en guise d'explication. Pris en stop, drogué, séquestré...
"Ses deux prisonniers semblaient aussi effrayés l'un que l'autre. Mais aucun d'eux n'affichait la froideur des tueurs en série qu'on décrivait dans les livres et à la télévision."
Avec Victime 55, James Delargy signe ici son premier roman... Un thriller qui fait largement le job. Qui de Gabriel ou Heath est coupable ? La question se pose durant une bonne partie de l'intrigue et la réponse n'est pas évidente à donner. Comme tension supplémentaire, nous voyons débarquer Mitch, un ancien ami de Chandler, Désormais inspecteur, il reprend l'enquête en main. Les deux hommes sont à couteaux tirés et nous en découvrons les raisons peu à peu. En tant que lecteur.rice, nous suivons l'histoire à la troisième personne, du point de vue de Chandler, ce qui nous permet de bien ressentir la frustration qu'il a, face au comportement de son ancien ami. Ce dernier prenant un malin plaisir à asseoir son autorité dès qu'il le peut. Bref, une enquête qui est prenante et dont les rebondissements sont efficaces, même si la fin reste trop en suspens pour moi - pas concernant Gabriel et Heath, mais un autre point de l'histoire.


En quelques mots...
Australie | Wilbrook | Police | Coupable | Innocent | Enquête

Frissons garantis avec les comics de Joe Hill !

13 janv. 2020



Christmasland : un nom de parc d’attractions propre à faire briller les yeux des enfants, n’est-ce pas ? Et si je vous dis que, pour quelques billets, ce rêve est à vous ? Allez, plongez ! C’est tous les jours Noël !

Après le succès de Locke & Key, Joe Hill explore nos plus noirs cauchemars : rapts d’enfants, tueurs psychopathes et voyages sans issue. N’espérez pas passer un bon moment en famille à Christmasland : la mort est tapie dans l’ombre de la grande roue, derrière le stand de barbe à papa. Et les enfants martyrisés qui y sont reclus feront payer de leur sang les malheureux qui s’y aventurent. Surtout s’ils ont quelque chose sur la conscience...

• • • • •
Sans issue : Bienvenue à Christmasland de Joe Hill
Dessins : Charles Paul Wilson III - Couleurs : Jay Fotos
Traduit par Maxime Le Dain - Titre original : Wraith
Éditions Milady, 2015 - 204 pages - 19,90€



: /

 : Un univers creepy à souhait !
En apprendre plus sur tous les aspects de l'histoire, jusque dans l'épilogue.
La galerie d'illustrations, proposée à la fin.


En début de mois, j'ai lu Nosfera2. Une première découverte de Joe Hill, qui s'est soldé par une fascination pour l'univers qu'il nous propose. Original, sombre et sanglant. Alors, il était impossible que je résiste à Sans issue : Bienvenue à Christmasland, comics qui nous permet de mieux connaître le parcours du terrifiant Manx, vampire de la route.
"Sache qu'il existe deux sortes de route, mon enfant. Des routes comme celle-ci, toutes de bitume, d'ornières, de camions, de péages, de bouchons et d'odeurs. Et les voies secrètes de l'esprit, où les émotions comme autant d'éléments balaient les étendues de l'imagination. D'aucuns nomment ces territoires des paysages intérieurs. Il faudra s'en contenter. 
Avec le bon véhicule et le bon chauffeur, il est possible de commencer son trajet sur le premier type de route et de l'achever - le cas échéant - sur le second."
Gros coup de cœur pour les illustrations qui nous mettent tellement bien dans l'ambiance. Et qui correspondent à ce que je m'étais imaginé, aussi bien pour Charlie Manx que pour Christmasland. Tout est flippant, comme il se doit. Ce qui n'empêche pas d'avoir des personnages secondaires intéressants et même, pour quelques-uns, attachants.
"Debout, les marmottes ! Le Charlie Manx Express arrive tout juste en gare de Christmasland..."
Joe Hill fait preuve d'un humour... décalé, qui donne une atmosphère particulière à tout ce qui arrive. Comme un tourbillon sans fin de coups tordus, d'enfants qu'il ne vaut mieux pas approcher et de chants de Noël. Si les illustrations et l'ambiance sont de véritables atouts, en apprendre plus sur le passé de l'affreux Charlie Manx en est encore un autre. En lisant Nosfera2, on se pose forcément des questions sur le bonhomme. Certaines trouvent des réponses dans ce comics. Son enfance et sa vie de famille, sa découverte de Christmasland et son obsession à vouloir protéger les enfants des mauvais traitements des adultes, etc. Tout ce qui touche à la Rolls-Royce Wraith et son pouvoir, également.

  

Attention ! Certaines scènes sont violentes et/ou sanglantes. Pour public averti !


En quelques mots...
Colorado | Charles Manx | Famille | Christmasland | Parc d'attractions


• • • • • • • • • •


La vie est injuste. La tragédie frappe toujours les innocents les plus méritants. Tous les jours. Fermez les yeux et faites un pas de côté. Sortez de la lumière. Ce que vous tenez pour réel a fait place au Darkside, une version sombre où le pire peut – doit – arriver.

Le Darkside est là, tapi dans l’ombre, il attend que nous pénétrions sur ses terres, et que nous le laissions entrer en nous. Aurez-vous le courage de vous lancer dans l’exploration de ce nouveau monde ?

Profitez bien de la lumière du jour. Tant qu’il est temps.

• • • • •
Tales from the Darkside de Joe Hill - Adaptation : Michael Benedetto
Dessins : Gabriel Rodriguez - Couleurs : Ryan Hill
Traduit par Maxime Le Dain - Titre original : Tales from the Darkside
Éditions Milady, 2017 - 120 pages - 19,90€



: Un goût de trop peu.

 : Les prémisses d'un univers intéressant et d'un bon personnage.
La galerie d'illustrations, proposée à la fin. 


Le duo Joe Hill et Gabriel Rodriguez est connu pour Locke & Key, que je compte bien lire un jour et dont l'adaptation sortira début février sur Netflix. Pour bien commencer, remettons les choses dans leur contexte... Comme l'explique Joe Hill dans Comment j'ai cédé à mon côté obscur (texte à retrouver à la fin du comics), Tales of the Darkside est une série TV d'horreur des années 80. Il y a quelques années, un producteur l'a chargé d'écrire un pilote et un script, mais les épisodes tournés n'ont pas semblé convaincre. C'est en se basant sur ces scripts que le comics a vu le jour.
"L’avènement du Darkside est proche, ma sœur. Il s'infiltre dans leur monde, le contamine peu à peu."
Brian Newman, son ça et le Darkside sont le fil rouge des différentes histoires. Il nous est vraiment présenté dans celle nommée Boîte noire. Rêves, cauchemars et imagination côtoient la réalité. Et je peux vous dire que texte, illustrations et couleurs font bon ménage. L'univers proposé par Joe Hill aurait bien mérité d'être développé en plusieurs tomes.

   

Un goût de trop peu pour réellement appréhender à sa juste valeur Newman et l'univers, mais un bon amuse-bouche.


En quelques mots...
Darkside | Pouvoir | Rêves | Cauchemars | Réalité

Zoom sur... Kiwibook - Partenariat blogueur.se / booktubeur.se

10 janv. 2020

Dans un précédent article, je vous expliquai que le site de livres d'occasion, Kiwibook, propose de cumuler des points pour obtenir des livres gratuits, dès lors que vous postez une chronique exclusive sur le site. Le côté exclusif ne colle pas forcément avec vous et moi, qui écrivons déjà pour nos sites personnels. L'équipe Kiwibook l'a compris et a décidé de mettre en place un partenariat spécialement pour nous, blogueur.se/booktubeur.se Une manière pour eux de se faire connaître, une bonne façon pour vous de découvrir le fonctionnement du site, les livres en vente et la qualité du service.


Article écrit en collaboration avec Kiwibook.

• • • • •

Un article de présentation, une commande remboursée. Rien de plus simple. Le formulaire de contact du site est à votre disposition pour les contacter et présenter votre blog. Ensuite, l'équipe vous recontacte très vite pour la suite.


Nous sommes beaucoup à nous tourner vers l'occasion. Que ça soit via différents sites Internet, à Emmaüs, aux boîtes à livres, etc. Si vous êtes curieux/curieuses et que vous voulez tester une commande chez Kiwibook, c'est le moment. D'un côté, vous découvrez le site, d'un autre vous participez à faire connaître une jeune société.

Pour rappel, le site vous permet à la fois de vendre et d'acheter. Et, il y en a pour tous les goûts. Comics, science-fiction, fantastique, géopolitique, guides touristiques, manuels scolaires, livres de cuisine, etc. Du grand format et du poche.

• • • • •

Pour de plus amples informations sur cette proposition de partenariat, c'est par ici :

N'hésitez pas à aller voir le déballage de ma première commande 😉
Petits prix, livraison rapide et livres en très bon état (l'état est précisé pour chaque ouvrage, sur le site).

En savoir plus ?
Cliquez pour découvrir le site et les réseaux sociaux :