Bloc de haine

2 avr. 2014

Auteur : Bruno Lonchampt
Éditeur : Sarbacane
Année d'édition : 2014
Nombre de pages : 205
Prix du livre : 14,90€
ISBN : 978-2-84865-681-6


4ème de couverture :
Marseille, de nos jours.
Incarcéré pour homicide,
 Alex s’acharne sur les haltères
 dans l’espoir d’expulser sa haine.
 Une haine qui le poursuit depuis
 des années, le consume et le torture.
 Car c’est bien la haine - et le racisme -
 qui l’ont attiré dans le gouffre.

Comment s'en sortir ?


Mes premières impressions...
Je savais dès les premières lignes que ce 
livre ne me laisserait pas indifférente.

Finalement...
Un livre coup de poing. Un livre à lire.



_____________________________________________
_____________________________________________

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Merci aux éditions Sarbacane pour ce partenariat !


Le style de l'auteur
Registre littéraire : Réaliste/Dramatique
Registre de langue : Courant
Genre littéraire : Contemporaine


L'histoire et les personnages


Alex se retrouve en prison pour une longue peine. Au fil du livre, il nous dévoile pourquoi il y est.
Il revient sur son enfance et son adolescence. Sur ce qui fait qu'il est lui. Il déverse toute sa rage.

Les moins : Au début, j'ai eu un peu de mal avec les dialogues. Bien que le langage familier 
corresponde parfaitement aux personnages. Pas forcément grossier ou quoi que ce soit, mais 
du langage de djeuns quoi. Certaines scènes sont très violentes. Ce n'est pas nécessairement 
un moins, car elles aident à cerner les personnages, mais je préfère prévenir.

Les plus : C'est un livre malheureusement très réaliste. Il y a un passage en particulier qui m'a choqué "On 
imagine "Jean-Marie" sur le trône et on rêve la France fière, sans la moindre peur !"Personnellement
c'est ce genre de discours extrême qui me fait peur. Ou est la tolérance dans tout ça. On est tous des êtres 
humains, non ? L'auteur trouve les mots justes pour nous faire réfléchir et c'est typiquement le genre de sujet 
qui me met hors de moi, donc l'approche de l'auteur m'a beaucoup plu. On sent vraiment qu'il se passe un 
truc pendant la lecture. On ne peut rester insensible face à Alex. Un personnage presque trop réel. Je ne me 
suis pas du tout attachée à lui, mais ça ne m'a pas empêché d'avoir envie de connaitre son histoire. L'auteur 
nous amène à suivre la vie d'Alex, agrémenté de flash-back. Sa vie de famille, et les épreuves qu'il a subi. Sa 
façon de voir les choses, comment il en est arrivé là. Le racisme est un sujet bien présent dans la société et 
c'est important d'en parler. Il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même sac. Il y a des cons partout, 
et ce n'est pas la couleur de peau qui détermine qui tu es, ce sont tes actes ! Le reste, on s'en fout. Le livre
 est centré sur Alex, mais nous avons aussi le point de vue de son père. Et ce dernier ne partage pas les 
idées de son fils. Bien qu'il ne soit pas le meilleur père et le meilleur mari du monde, j'ai apprécié les 
passages ou il était présent. La fin clôt bien cette tranche de vie. A Alex de vivre avec ce qu'il
 a fait... et de décider qu'elle sera sa vie désormais.


Conclusion
C'est vraiment pour ce genre de livre que j'aime autant la collection Exprim' des éditions Sarbacane. 
Encore un livre pour faire bouger les choses. Avec des sentiments forts et des mots durs.

Je pense que ma chronique part un peu dans tous les sens. C'est principalement dû au fait que j'ai toujours 
plus de mal à mettre des mots sur ce que je ressens après un livre qui m'a autant touché. Alors, désolée si 
mon avis est trop décousu, mais je ne pense pas réussir à faire mieux.





Le livre sort aujourd'hui en librairie !

Commentaires

  1. Je suis heureuse que toi aussi tu l'aies autant apprécié ! C'est vraiment.. révoltant. Et c'est tout le talent de l'auteur de nous faire ressentir toute cette palette d'émotions !

    RépondreSupprimer
  2. Ce sera mon prochain Sarbacane, je dois encore publier 2 chroniques de mon partenariat avec eux! Je sens que mon coeur de mère va être mis à rude épreuve encore une fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de voir ce que tu vas en penser...

      Supprimer
  3. Hmmmm je n'étais pas tentée plus que ça par le côté "violent" justement qui a tendance à me refroidir mais ta chronique est vraiment excellente alors je le note dans mon Filofax pour plus tard :D Je vais déjà lire Comme des Images !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as aussi cédé à la tentation du Filofax ^^
      J'en ai eu un pour mon anniversaire et je ne le lâche plus =D

      Bonne lecture avec Comme des images, et j'espère que, si tu as l'occasion de le lire, Bloc de haine te plaira ;-)

      Supprimer
  4. Je prends note, même si le côté violence peut me faire fuir, à voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce côté est bien intégré dans le texte, donc, même si ce sont des passages choquants, ils ont leur place dans l'histoire ;-)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥