Sur la plage m'abandonner

19 déc. 2015


Quand l’amour aide à lever le voile sur le passé…

Tifenn est sous le choc : La Mouette doit être vendue. Impossible pour elle d’accepter de se séparer de cette fière villa bretonne qui domine la mer, et dans laquelle toute la famille se retrouve chaque été. La Mouette, c’est la perle nichée dans son cœur, c’est l’ancre qui la relie à sa famille adoptive, c’est le fort dans lequel elle a pleuré, ri, grandi. Alors, quand elle rencontre Max Ferguson, le promoteur immobilier qui convoite la belle demeure, elle se jure de le détester.  Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par le bel Anglais. Car malgré toutes leurs différences, un point commun les rapproche…


• • • • •
Sur la plage m'abandonner de Marie Lerouge
Editions Harlequin (HQN), 2015 - ebook - 4,99€


✖ : Le début, le temps de bien comprendre les liens de tout le monde.

 : Une jolie fresque familiale.
De l'amour, des secrets, un beau cadre, etc.
La force et la délicatesse de la plume de l'auteure.


Je tiens tout d'abord à remercier NetGalley et les éditions Harlequin (HQN) pour cette lecture. A défaut d'avoir de la neige cet hiver, je suis partie à la plage le temps d'un été ! Sur la plage m'abandonner est le troisième livre que je lis de Marie Lerouge. L'auteure nous livre, une fois de plus, une romance tout en délicatesse et sentiment.

Cette lecture m'a beaucoup plu, mais je dois dire que des petites choses m'ont gêné. D'abord, il faut s'accrocher pour bien comprendre tous les liens de parenté. L'arrivée dans l'histoire de Tifenn m'a un peu déboussolé, par exemple. J'ai beau être ouverte d'esprit, ça m'a fait un peu bizarre, je l'admets. Et puis, les révélations qui ont suivi, au fur et à mesure, n'ont pas aidé. Puis, j'ai eu du mal à savoir où l'auteure voulait nous mener exactement. Histoire familiale ? Romance ? Enquête ? Finalement, c'est un peu de tout ça, plus beaucoup de sentiments, de nostalgies, ainsi que des explications et révélations.
"Pourquoi la solitude passe-t-elle toujours pour insupportable ?"
Passez ces quelques semaines d'été, en Bretagne, en compagnie de toute la famille de Violette (qui est le personnage qui m'a le plus touché) n'a pas été de tout repos. Forcément, lorsque Mylène, sa sœur jumelle débarque, avec ses enfants et petits-enfants, le foyer familial reprend vie. La Mouette, qui est dans la famille depuis toujours, où tout le monde se réunit chaque été… La Mouette, que Mylène souhaite vendre. Le problème est que leur grand frère, manquant à l'appel depuis une quinzaine d'années, a également son mot à dire sur cette décision. Et que cette vente touche toute la famille, dont les meilleurs souvenirs d'été et d'enfance sont liés à ce lieu. En particulier Tifenn, la fille adoptive de Violette.
"- J'en veux à la terre entière, à toi qui me manipules, à ce Ferguson et son air de faux-jeton sous sa belle gueule, à ta mère qui rend la mienne malade et à tous ceux qui savent qui ils sont et d'où ils viennent. Cette maison, c'est tout ce que j'ai pour me raccrocher à l'enfance, tu comprends ça ?" - Tifenn
Comme je le disais plus haut, malgré les quelques petites choses qui m'ont embêté, Marie Lerouge a le don de trouver les mots justes. Aussi bien concernant les femmes de l'âge de Violette et Mylène - qui ont une façon de voir la vie bien différente l'une de l'autre ; que concernant Tifenn - qui se pose des questions sur ses origines, tout en ne voulant pas brusquer Violette ; ou encore, Ronan - qui essaie de gérer les attentes de sa mère, tout en rêvant d'une belle échappée avec son amoureuse. Bref, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, homme ou femme, un brin aigris (oui, j'ai eu un peu de mal avec Mylène) ou pleine d'imagination (j'ai adoré l'alter ego de Violette), l'auteure nous montre leur importance, leur espérance, leur lien, ce qui fait que les choix des uns touchent autant les autres. Et, la fin est à la hauteur de tout ceci.

Une fresque familiale à partager, un bout de Bretagne à découvrir. Marie Lerouge prouve encore une fois sa force et sa délicatesse à parler de sujets qui font notre quotidien. Une histoire qui m'a touché et parfois ému. Impossible de ne pas s'attacher à au moins deux ou trois membres de cette grande famille bretonne !

• • • • •

Avez-vous déjà lu un livre de cette auteure ?
Celui-ci vous tente-t-il ?

Commentaires

  1. Ce n'est pas un livre qui m'intéresse pour le moment, même si d'habitude ce genre de roman ne me gêne pas... Plus tard, peut-être. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'été prochain ? ^^ En tout cas, n'hésite pas, il est très bien.

      Supprimer
  2. Malgré les petits points négatifs, je trouve que ce livre a l'air vraiment intéressant ! Alors merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
  3. Il donne envie, mais plutôt pour l'été !

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais pas pourquoi, mais j'ai du mal avec les éditions harlequin.... je suis sur qu'il y a des histoires génial mais j'ai du mal...
    faudrait que j'en lise un un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais cet état d'esprit, il y a encore quelques années, lorsque je voyais ma tante dévorer les livres de cette édition, je me disais que ça ne me plairait pas (vu mon âge), et puis finalement, les romances qu'ils sortent me plaisent bien :)

      Supprimer
  5. Je ne suis pas un habitué de ce genre de livre, mais vous l'avez si bien décrit que ça donne envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça change assez des romances habituelles, vu que c'est surtout centré sur la famille, et c'est top :)

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout mais vive la Bretagne !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me donne envie d'aller y faire un tour ^^

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas et je dois dire qu'il ne m'intéresse pas plus que cela ... À voir mais pas sûr de le découvrir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te tentera peut-être plus dans quelques mois :)

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Il l'est :) Peut-être pas mon préféré de l'auteure, mais bien sympa tout de même.

      Supprimer
  9. Même s'il n'y a pas de neige, je suis plus en mode hiver pour les lectures. Alors pourquoi pas cet été pour ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ^^ L'été est la période idéale pour ce livre, c'est sûr :)

      Supprimer
  10. Waouh, merci Marinette pour cette chronique sur mon livre hors saison ;-) J'espère qu'Harlequin le relancera l'été prochain ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sera parfait pour la saison, c'est sûr ^^

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥