Les Fragiles

6 avr. 2016

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. On a eu le temps d’apprendre à savoir qui on est. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. À la sortie d’un match de hand, au volant de sa camionnette, son père a renversé Ernest, le gardien du stade, et s’est enfui sans le secourir. Il n’allait pas s’arrêter pour un sale nègre…

Ce jour-là, Drew a grandi trop vite. Qui croire ? Sa mère et l’école, qui lui apprennent qu’on est tous pareils, ou ce père raciste, borné, qui rêve d’un fils tout en muscles et nul en maths ? Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. À l’école, il se saborde en ratant exprès ses devoirs… jusqu’au jour où il rencontre Sky, une fille aussi fêlée que lui. En fusionnant leurs fêlures, les Fragiles arriveront-ils, enfin, à faire passer la lumière ?

• • • • •
Les Fragiles de Cécile Roumiguière
Editions Sarbacane (Exprim'), 2016 - 200 pages - 15,50€


 : Sky, pas si présente finalement.

 : La première de couverture.
Les sujets traités, et la façon dont ils le sont.
Une histoire, des personnages et des dialogues qui marquent.
La plume de l'auteure, très efficace.


Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour ce partenariat. Comme souvent avec la collection Exprim', les sujets abordés sont d'actualité et traités avec beaucoup d'émotions. Avec Les Fragiles, Cécile Roumiguière met en avant deux générations qui ont du mal à se comprendre, à s'écouter. Ainsi que ce lien qu'il y a entre notre éducation et nos convictions, et les idées que nous nous forgeons nous-même en grandissant et en s'ouvrant au monde. Les actes et les paroles qui nous marquent. L'auteure parle de racisme, de famille déchirée, d'espoir et de colère, d'amour et d'amitié, etc.
"Aujourd'hui encore, il l'aimait, ça restait son fils. Ce qu'il n'aimait pas, c'était croiser tous les jours un ado avachi qu'il ne comprenait pas et qui ne ressemblait en rien au fils qu'il avait espéré." - Cédric
Le prologue nous plonge directement dans une situation dont nous ne savons pas grand chose - il faudra attendre les dernières pages pour en savoir le pourquoi du comment. Nous sommes embarqués dans l'histoire de Drew et de Cédric. Nous découvrons leurs vies, leurs envies et ressentis, leurs fragilités - d'où le titre. Un récit qui pourrait paraître un brin décousu avec ses nombreux flashbacks, qui donnent en réalité une vraie force au roman. La psychologie des personnages est bien travaillée et tout se base là-dessus finalement. L'auteure ne négligeant pas de nous parler de la propre vie de Cédric, le père de Drew. Une manière de mieux comprendre son comportement. Au fil des pages, nous voyons le mal-être de Drew grandir. Les attentes de son père qui pèsent sur lui. Sky lui apportant du soutien, même si elle aussi fait partie de ces Fragiles. D'ailleurs, j'aurai bien aimé que la jeune fille soit un peu plus présente dans l'histoire. Autour d'eux, gravitent d'autres personnages, qui ont tous un rôle à jouer. Mariji est ma préférée, le genre de personnage que j'aime.

"Retrouver le regard de Sky, une évidence. La revoir, et respirer."

Une histoire forte, émouvante et, parfois, révoltante. Aucun des personnages n'est mis sur un piédestal, ils ont tous leurs défauts et leurs qualités. Je vous recommande d'aller lire l'article que l'auteure a écrit sur son blog, sur le pourquoi de ce livre : Les Fragiles. Cela a contribuer à mon envie de découvrir cet ouvrage sans plus tarder. Et, si vous aussi vous souhaitez découvrir l'histoire qui se cache derrière cette couverture simple et épurée - qui prend tout son sens à la lecture - je vous conseille de revenir demain, car un exemplaire sera à gagner pour les 4 ans du blog !

• • • • •

Avez-vous déjà lu un livre de Cécile Roumiguière ?
Ce livre vous tente-t-il ?

Commentaires

  1. J'aimerais beaucoup le lire, il a l'air très beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les émotions sont très fortes, en tout cas ツ

      Supprimer
  2. Il y a vraiment quelque chose dans la couverture qui m’interpelle ; ton avis me donne envie, je le note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle m'avait également beaucoup interpellé ^_^

      Supprimer
  3. Ce livre me fais bien envie ! Je reviendrais demain ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas, mais ton avis me donne vraiment envie de découvrir ce livre. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  5. Il me plairait beaucoup de le découvrir, je croise les doigts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'attends demain, pour tenter ta chance alors ツ

      Supprimer
  6. C'est un livre qui a l'air vraiment bien, les thèmes abordés m'intéressent. Merci pour cette chronique ! :)
    Et joyeux bloganniversaire en avance. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Emilie ツ En fait, mon blog aura officiellement 4 ans le 21 avril, mais le concours se déroulera du 7 au 21.

      Supprimer
  7. Ta chronique me donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, car ce fut une excellente lecture ツ

      Supprimer
  8. Je l'ai découvert tout à l'heure et ça donne envie ! Le thème du racisme m'intéressait aussi. Pourquoi pas..

    RépondreSupprimer
  9. Il vient d'arriver chez moi, j'ai hâte de le commencer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne future lecture ;) Cécile Roumiguière fait très fort pour un premier Exprim'.

      Supprimer
  10. Depuis que je le vois passer sur quelques blogs, il m'intrigue. Tu es la première chronique que je vois et tu m'intrigues encore plus ! Je le note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à participer au concours des 4 ans du blog, pour avoir une chance de le gagner ;)

      Supprimer
  11. C'est une histoire qui a l'air vraiment poignante, et la couverture est très belle, très épurée. Le thème abordé m'intéresse beaucoup, ce livre m'intrigue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te confirme qu'elle l'est, très poignante ;)

      Supprimer
  12. Il a l'air top ! et j'adore la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à participer au concours pour gagner un exemplaire (si ce n'est pas déjà fait) ツ

      Supprimer
  13. Je suis justement en train de lire ce livre, et c'est vrai que c'est dommage que Sky ne soit pas aussi présente =/ Autrement, comme tu le dis si bien, les thèmes abordés sont révoltants ! Et je ne sais pas toi, mais tout au long de ma lecture, j'ai ressenti comme un pincement au cœur... Une lecture poignante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pincement au cœur pour moi également, effectivement ;)

      Supprimer
  14. Ce que tu en dis attise ma curiosité. Et je trouve la couverture très jolie (oui, c'est un peu futile, mais c'est important)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couvertures ont de l'importance pour moi aussi ^^

      Supprimer
  15. Ce roman me fait très envie, cette maison d'édition publie toujours des romans très forts en émotions *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai :) J'espère que tu auras l'occasion de le lire.

      Supprimer
  16. Même si ce livre à l'air touchant, je ne sais pas trop s'il pourrait me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être qu'il te tentera plus un jour prochain ^_^

      Supprimer
  17. Merci pour cette chronique qui fait envie!!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥