La Mort n'est pas une fin

8 juin 2016


Elle est bien belle, la concubine qu'Imhotep a ramenée de son voyage dans le Nord. Mais elle n'est qu'une étrangère, et on ne l'aime pas. D'ailleurs, depuis qu'elle a ensorcelé le maître, rien ne va plus au domaine. Et ce démon va finir par décider de tout si l'on n'y prend pas garde. Il faut agir avant qu'il ne soit trop tard.

Si elle venait à disparaître, le cœur d'Imhotep retournerait à ses fils. Il suffirait d'écraser le serpent, et tout redeviendrait comme avant. Est-ce bien certain ? Le mal vient-il seulement de l'étrangère ? On dirait qu'un poison intérieur ronge aussi la maison du maître...


• • • • •
La Mort n'est pas une fin de Agatha Christie
Traduit par Michel Le Houbie
Editions Editions Librairie des Champs-Elysées (Le club des masques), 1988 - 252 pages


✖ : Un peu long à démarrer.

 : Renisenb, qui nous donne l'impression d'être nos yeux et nos oreilles.
J'ai soupçonné à peu près tout le monde... sans trouver le coupable.
La psychologie des personnages, bien travaillée.


Livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec Pauline du blog Just2ReadBooks. L'époque dans laquelle se déroule l'histoire m'a un peu déconcerté, au début. Je ne m'attendais pas forcément à une plongée deux mille ans environ avant la naissance du Christ, à Thèbes en Egypte. C'est finalement ce qui donne de l'originalité à l'intrigue - qui aurait presque pu se passer dans une famille à notre propre époque. Et, Agatha Christie s'en sort, une fois de plus, haut la main.
« - Tout cela arrive par sa faute ! Ça commence toujours par des choses qu'elle dit, des choses qui n'ont l'air de rien, car elle est très forte ! Elle est comme l'aiguillon dont on se sert pour faire avancer les bœufs. Elle sait exactement ce qu'il faut faire. » - Renisenb
Imhotep a un peu trop tendance à affirmer que c'est lui qui survint au besoin de ses enfants et leurs familles. Rechignant à leur laisser prendre des décisions dans l'affaire familiale, sa nouvelle compagne va pourtant lui souffler quelques recommandations, qui pourraient bien passer pour de la manipulation... Ce que ses fils et belles-filles ne manquent pas de remarquer. N'ayant pas l'intention de la laisser faire aussi facilement... Nofret ferait bien de surveiller ses arrières.
« - Nous sommes des gens curieux, nous, Égyptiens ! Nous aimons la vie et, très tôt, nous prenons des dispositions en vue de notre mort. C'est là que va la fortune de l'Egypte : en pyramides, en tombeaux et en fondations destinées à assurer leur entretien ! » - Hori
L'aspect le plus intéressant de cette histoire - il est d'ailleurs relevé dans la préface -, c'est l'accent qu'a mis l'auteure sur la psychologie des personnages. Nofret débarque et nous assistons à toutes sortes de réactions. Les siennes, comme celles des fils et belles-filles de Imhotep. Tour à tour, les personnages deviennent cachottiers, sournois, manipulateurs, etc. C'est avec curiosité et attention que nous les suivons défendre leur propre intérêt. Puis, les personnages sont encore une fois passés au crible lorsqu'un premier crime est commis. J'ai bien apprécié Renisenb - qui revient habiter chez son père après le décès de son mari. Plus observatrice et réfléchie que les autres, elle n'est pas bornée et sait reconnaître et apprécier les bons conseils qu'elle reçoit, même si ceux-ci lui font parfois voir les gens qu'elle aime d'une autre façon.

Une intrigue intéressante, bien que parfois un peu lente, avec un petit côté historique. Le fait que cela se déroule deux mille ans avant la naissance du Christ ne rend pas l'intrigue policière moins intéressante, je vous le garantis !

• • • • •

Avez-vous déjà lu un livre de cette auteure ?
Celui-ci vous tente-t-il ?



Lecture commune avec Just2ReadBooks :
La mort n'est pas une fin, Agatha Christie

Commentaires

  1. Je ne l'ai pas encore lu celui là ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que je me remette dans un Agathe Christie !! C'est dingue d'être "surbookée" comme ça ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que tu as un petit moment, fonce ^_^

      Supprimer
  3. je me rappelle l'avoir beaucoup aimé ;)

    RépondreSupprimer
  4. Super chronique! Au fait, ça y est la mienne est en ligne ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'ajouter le lien :) Et, je file la lire.

      Supprimer
  5. L'aspect historique est original ! Je pense que je vais l'ajouter à ma liste d'Agatha Christie à lire en priorité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est le seul historique que l'auteure a écrit :)

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais lu celui-là, mais le fait que ça se passe dans l'Égypte antique me tente bien (j'ai eu pas mal de tocs avec cette période de l'histoire étant gamine).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu seras ravie de t'y replonger alors :)

      Supprimer
  7. Je n'ai pas encore lu d'Agatha Christie et quand je vois la pile qui m'attend, ce n'est pas pour tout de suite. Quand je sauterais le pas, j'espère ne pas être déçue car même si j'apprécie les pollars, je préfère largement les thrillers ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais avoir de belles surprises avec cette auteure ;) Surtout avec Dix petits nègres.

      Supprimer
  8. Le petit côté égyptien de ce livre me tente :)
    Mais avant, il faut que je lise les 3 livres de l'auteure se trouvant dans ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le côté original du livre :)
      Oui, il faut sortir les Agatha Christie de ta PAL !

      Supprimer
  9. Quooiiii un Agatha Christie que je ne connais pas ?! Alors que j'ai 61 de ses livres dans la nouvelle collection de poche ?! Bon ben je file à la librairie :p

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥