Cell. 7

25 sept. 2016


On vient de l'apprendre : Jackson Paige, l'ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné. La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s'agit de Martha Honeydew, seize ans.

En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détentioin dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C'est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c'est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés.

Chaque jour, elle avancera d'une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée.

21 millions de jurés.
1 prévenue.
7 jours pour revenir sur ses aveux.

La vie ? La mort ? à vous de juger !


• • • • •
Cell. 7 de Kerry Drewery - Traduit par Christophe Rosson
Editions Hachette, 2016 - 315 pages - 18€


Merci aux éditions Hachette pour cet envoi. L'envie de lire Cell. 7 est dû à cette phrase d'accroche : "Et si la prochaine émission de téléréalité se déroulait dans les cellules du couloir de la mort ?". Ce n'est pas un sujet sur lequel j'ai l'habitude de lire (le couloir de la mort), mais ayant vu les deux premiers films American Nightmare il n'y a pas longtemps, l'idée d'explorer les dérives de ce que pourrait être la "justice" dans un futur proche m'a paru intéressante... et un brin flippante. Ce ne sont pas les mêmes conditions que dans les films cités plus haut, mais nous y retrouvons ce sentiment de supercherie, car l'argent entre en jeu et ne donne pas les mêmes "chances" à tout le monde. La même impression que ceux qui ont les moyens, et ne sont pas impliqués émotionnellement avec la victime ou l'accusé, voient cela comme un jeu. Réclamant l’exécution pour laquelle ils ont si ardemment voté...
"Je vais mourir dans sept jours parce que je n'ai pas le choix, mais après ça, toutes leurs bulles éclateront, et la vérité apparaîtra au grand jour."

En Grande-Bretagne, Martha vient de s'accuser du meurtre d'un homme connu et adulé. Avec le nouveau système judiciaire, mis en place il y a dix ans, elle n'a droit à aucun procès. Pas de plaidoirie, pas de preuves à apporter, pas d'éventuelles circonstances atténuantes, pas d'avocat... Seulement la visite d'une conseillère pour toute assistance juridique ; Eve. Malgré les désillusions, celle-ci s'accroche pour essayer de faire parler la jeune fille. Pourquoi s'être accusé du meurtre de Jackson Paige en sachant qu'elle n'aurait pratiquement plus aucune chance d'échapper au vote en faveur de son exécution ? Pourquoi s'obstine-t-elle, se résigne-t-elle à mourir dans sept jours ?
"Toi, tu voulais abattre le système ; moi, tout ce que je voulais, c'était abattre ce type. Pas le tuer, non, même si c'est ce qui a fini par se produire, mais le révéler pour ce qu'il était réellement."

Chacun Sa Voix est prétendument le système judiciaire le plus démocratique au monde. Plus de tribunaux, de juges, d'avocats, etc. Les jurés sont désormais les citoyens. Par appels, SMS ou Internet, tout le monde peut décider du sort de l'accusé, qui chaque jour s'approche de la cellule 7 qui ne lui laissera plus aucun espoir. La vraie justice est morte ; tout n'est que manipulation et mensonges. Certains ne partagent pourtant pas cet engouement pour ce nouveau système. Difficile de se faire entendre, mais ils persistent, même si cela doit leur coûter la vie... Nous découvrons que Martha, du haut de ses seize ans, fait partie de ces gens qui veulent dénoncer cette justice qui se révèle être hypocrite et partiale, au vu de l'argent à dépenser pour pouvoir voter, au vu de ce que cet argent peut acheter et dissimuler.

Cette couverture qui devient de plus en plus symbolique de ce "la mort vous regarde" avec son effet miroir donne déjà une bonne idée de ce que nous réserve l'auteure. Pour moi, Kerry Drewery a fait très fort, autant avec le sujet abordé qu'avec ses personnages. Nous ne pouvons que nous attacher à Martha. Tout du long, l'espoir que son combat et son sacrifice ne seront pas vains se fait ressentir. Nous la suivons dans ces sept cellules, attendant de savoir si elle va vivre ou mourir, en sachant que la deuxième solution est quasi certaine. Nous la voyons subir ce que ces cellules cachent comme torture, comme solitude. Et, nous voyons les personnes qui ne croient pas en ce système se démenaient pour la sortir de là, en sachant que même si une preuve est apportée au public, rien ne garantis qu'ils votent pour que Martha vive. La fin risque d'en frustrer plus d'un. Pour la suite, l'auteure va pouvoir pousser encore plus ses réflexions sur le système mis en place et, je l'espère, mettre en avant des personnages qui sont restés dans l'ombre (Max, par exemple).

Annoncé comme un trilogie (en cours d'adaptation TV) Cell. 7 est une lecture qui ne laissera probablement personne indifférent. J'ai trouvé les idées et réflexions de l'auteure intéressantes, car elles nous poussent à nous poser également des questions. Cela reste, bien entendu, de la fiction (à partir de 14 ans). Ne vous arrêtez pas au fait qu'il est question de "téléréalité", si ce point vous pose problème, car ce n'est pas ce qui est le plus mis en avant dans cette histoire.

• • • • •

Est-ce que Cell. 7 est un livre qui vous tente ?
Avez-vous déjà lu des livres dans ce genre ?

Commentaires

  1. Je suis en pleine lecture de ce roman donc je ne lis pas tout de suite ta chronique, je reviendrais quand j'aurais fini. En tout cas pour le moment j'ai un pu de mal avec les passages sur Martha :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça ira mieux par la suite, au fur et à mesure que Martha se livre ;) Perso, ce sont les passages de l'émission de télé qui m'ont un peu gavé, mais ce n'est pas ce que je retiens du livre, donc ça va ^^

      Supprimer
    2. Voilà fini, bon ça ne s'est pas arranger entre Martha et moi mais j'ai beaucoup aimé l'histoire et la fin m'a bien plu alors ça remonte mon appréciation :)

      Supprimer
    3. C'est le principal :p Contente que tu aies aimé.

      Supprimer
  2. L'idée de base du roman a l'air très intéressante, je me demande ce que cela peut donner. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air vraiment chouette ce roman ! Il est déjà sorti ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en librairie depuis le 21 septembre ;)

      Supprimer
    2. Ah oui c'est tout récent ! Tiens je voulais te demander : tu pourrais venir jeter un oeil sur le dernier article de chez moi, ton avis m'intéresse concernant les titres du défi Babelio. Lesquels as-tu lus et surtout préférés ?

      Supprimer
  4. L'idée est hyper intéressante. J'imagine ce que ce 'système judiciaire' donnerait dans la vraie vie... catastrophe ! ^^
    Je le note, je suis sure qu'il pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grosse catastrophe, oui...
      N'hésite pas à revenir me dire quand tu l'auras lu :)

      Supprimer
  5. Il a l'air sympa mais je ne pense pas l'acheter pour le moment, à voir plus tard ;)

    RépondreSupprimer
  6. Alors là, si le résumé et donc l'idée de base et ton avis ne donnent pas envie de le lire, je ne comprends pas ;)
    Je guetterai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ma chronique donne envie, car c'est un livre très intéressant :)

      Supprimer
  7. Déjà, je suis totalement séduite par la couverture ! Ensuite, l'idée m'interpelle énormément ! Et, ta chronique donne vraiment envie de découvrir ce livre ! Je le note ! =)

    RépondreSupprimer
  8. Le résumé me tente beaucoup et ta chronique confirme mon intérêt, d'autant plus si il va être adapté à l'écran.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte d'avoir plus d'info sur cette adaptation TV, surtout les acteurs...

      Supprimer
  9. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais je suis bien intriguée par le mélange téléréalité et couloir de la mort. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un concept intéressant et flippant, j'espère que tu auras l'occas de découvrir ce livre ^_^

      Supprimer
  10. Ouh là là ! Mais c'est une chronique de fou que tu as fait là :p
    En tout cas, elle m'a donné terriblement envie de lire ce bouquin, ça c'est sûr :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue, je me suis bien lâchée ^^ C'est le genre de sujet qui m’intéresse, ce livre m'a donc beaucoup marqué.

      Supprimer
  11. Bon. Ma PAL ne te remercie pas =P
    Tu as attisé ma curiosité et j'avoue que la toute première phrase que tu cites est très alléchante, je comprends qu'elle t'aie donné envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahahah ^^
      En tout cas, j'espère que tu auras rapidement l'occasion de le lire :)

      Supprimer
  12. C'est très intrigant. Je vais bientôt m'y plonger. Cela devrait me plaire. Merci pour ton avis :-)

    RépondreSupprimer
  13. Ce livre me tente beaucoup car le sujet, tout à fait dans l'air du temps, est à la fois original et me rappelle aussi un livre d'Amélie Nothomb sur plus ou moins le même thème. Et ta chronique accentue fortement cette envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi le titre du Nothomb ? Ça pourrait m'intéresser :)

      Supprimer
  14. Malgré le fait que je trouve l'idée de départ intéressante et plutôt innovante, l'histoire ne me tente pas plus que ça. A voir dans quelques années si je serais plus tentée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère effectivement que tu changeras d'avis :p

      Supprimer
  15. Ce livre m'intrigue quand même un peu mais quelque chose me freine et je ne sais pas quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, je te conseille tout de même de tenter, car il vaut la peine ;)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥