Le garçon qui courait

15 févr. 2017


Août 1936 : un jeune athlète vient de remporter le marathon aux J.O. de Berlin ; et pourtant, il semble bien triste sur le podium. Il cache son maillot japonais. Car Kiteï Son, alias Sohn Kee-Chung, vient de Corée, pays annexé par le Japon, et il a dû courir sous les couleurs de l’ennemi.

D’où vient-il ? Quelle a été son enfance, dans une petite ville près de la frontière chinoise ? Comment est-il devenu le coureur le plus endurant du monde ? Quelles épreuves a-t-il traversées - et quel sera son sort lorsqu’il devra rentrer dans une Corée sous le joug qui voudrait le fêter en libérateur ?...

Voici le roman d’une obstination, d’un jeu constant avec le danger et l’effort suprême.


• • • • •
Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain
Editions Sarbacane (Exprim'), 2017 - Pdf - 15,50€ en format papier


✖ : /

 : (Re)découvrir une partie de l'histoire de la Corée, sur laquelle je n'avais jamais lu.
Rencontrer une personnalité, qui aura vécu des moments très difficiles, sans lâcher son objectif.


Merci aux Éditions Sarbacane pour cet envoi. Ce livre m'a intéressé pour son côté historique. François-Guillaume Lorrain a écrit Le garçon qui courait d'après l'histoire vraie de Sohn Kee-Chung. Nous rencontrons cet enfant se découvrant des capacités extraordinaires pour la course à pied et les mettant à profit pour aider sa famille. Son enfance se déroule en Corée, en pleine occupation japonaise. Au début, il s'entraîne dur avec comme objectif d'atteindre le camp dans lequel a été enfermé son frère. Puis, les années passent et il finit au Japon, intégrant leur équipe pour les J.O. de Berlin.
"Tout ce dont il avait rêvé, l'ennemi le lui proposait. Parce qu'il savait courir, il n'était plus un Coréen comme les autres, et les bourreaux étaient prêts à lui offrir ce qu'il voulait. Au lieu d'être maltraité, il serait courtisé. Au lieu de devoir travailler pour eux, on travaillerait pour lui. Comme la vie était étrange, décidément."
L'auteur nous plonge dans une période difficile de l'Histoire - sur laquelle je n'avais jamais lu - ainsi que dans le parcours de vie surprenant d'un jeune Coréen qui va se démener pour pouvoir être qui il est. Devant porter les couleurs du Japon, pour saisir l'opportunité, qui ne se présentera peut-être pas, de clamer son vrai nom et sa nationalité.

Rencontrer Sohn Kee-Chung à travers ces pages fut une très belle découverte. À ses côtés, et à ceux de l'auteur, j'ai découvert une destinée, une évolution, un parcours acharnés, sur plusieurs années. Le fait de connaître son enfance, les conditions dans lesquelles il a vécu, nous permet de mieux cerner son état d'esprit lorsqu'il se voit obligé de porter les couleurs du Japon. Nous le suivons sur une longue période et assistons à ses échecs et à toutes ses victoires.

• • • • •

Êtes-vous tenté par ce livre ?
Si vous l'avez déjà lu, qu'en avez-vous pensé ?

Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout cette partie de l'Histoire non plus... ce livre a l'air intéressant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressant :) Pour moi, c'est une sorte de biographie romancée, j'ai adoré.

      Supprimer
  2. Très intéressant, je note!
    Belle soirée :-)

    Elodie
    http://lafoliedesmotsetdesimages.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Raaah j'ai très envie de découvrir ce roman ! **

    RépondreSupprimer
  4. Okay vu les avis positifs que j'ai lu sur ce roman je l'ajoute d'office dans ma WL! *.*

    RépondreSupprimer
  5. Je n'arrête pas de voir des avis positifs sur ce livre ! Il a l'air génial ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est :) Sarbacane a le chic pour surprendre et c'est réussi ♥

      Supprimer
  6. J'aime énormément les romans qui ouvrent des brèches vers des périodes historiques qui me sont encore méconnues, et celui-ci semble faire partie de ceux-là, alors merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, tu vas adorer ! (j'espère ^^)

      Supprimer
  7. Je suis en train de lire ce livre (j'en ai lu la moitié) et franchement, j'adore. Je trouve que l'histoire est touchante. C'est bien de découvrir ce qu'on vécu les corréens à travers Kee-Chung.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement d'accord et contente que tu apprécies autant cette lecture :)

      Supprimer
  8. Il me donne envie ce livre ! J'ai hâte pouvoir le commer

    RépondreSupprimer
  9. Cela est un sujet intéressant, en effet. Après, je n'ai pas vraiment envie de le découvrir pour le moment mais pourquoi pas dans quelques temps ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère, dans quelques temps alors :)

      Supprimer
  10. Plus je lis de chroniques sur ce livre, plus j'ai envie de le lire !!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥