La course au bonheur

15 mars 2018



Kay : En changeant les traits de mon visage, je croyais que je serais plus entourée, mieux aimée mais il n’en a rien été.

Win : C’est surtout la nuit. Ou plus précisément quand le soir tombe, quand j’embrasse Ari que pourtant j’aime tant. Quelque chose me fait si mal que je suffoque.

Ari : J’ai voulu t’oublier, Win, j’ai voulu oublier l’amour même. Et j’ai payé. En oubliant aussi ce que j’aimais le plus au monde : danser.

Diana : Mes amis changent, je les trouve différents, distants. Ou ils se tiennent trop près, comme Kay, si gentille, si étouffante, si écœurante. Et si Ari elle aussi me cachait des choses ?

Jusqu'où iriez-vous pour être heureux ?



• • • • •
La course au bonheur de Maggie Lehrman
Titre original : The Cost of All Things
Traduit par Antoine Pinchot
Editions Casterman, 2018 - 426 pages - 16


✖ : J'aurai adoré avoir la même couverture que celle de la version russe ♥

 : Un roman surprenant, loin d'être prévisible, et ce, jusqu'à la fin.
Une touche de surnaturel qui s'intègre parfaitement bien au récit.
Des émotions. Beaucoup d'émotions. Des personnages touchants.
Alternance des points de vue.


Merci aux éditions Casterman pour cet envoi. L'envie de découvrir ce roman est due à la touche d'originalité que je sentais dans le récit. Rien qu'en lisant la quatrième de couverture, nous nous posons de nombreuses questions. Comment Kay a pu changer d'apparence ? Pourquoi Win se sent-il si mal ? Comment Ari en est-elle venue à vouloir oublier son amour pour Win ? C'est de tout cela que ce livre parle, oui, mais pas seulement...

Anéantie par la mort de son petit ami Win, Ari paye une hékamiste pour oublier son amour, son chagrin de l'avoir perdu. Mais, cette pratique a toujours des conséquences et la jeune fille ne peut désormais plus danser. Son avenir s'en trouve chamboulé sans qu'elle ne se rende compte à quel point prendre la décision d'oublier son histoire avec Win l'avait bouleversé, vu qu'elle ne se souvient plus de tout ce qu'ils ont partagé. Mais, de leur groupe d'ami(e)s, elle n'est pas la seule à avoir eu recours à une hékamiste... Chacun doit vivre avec les effets secondaires des sorts qu'ils ont voulu.
"Dans quelques minutes, je n'aurai plus à endurer cette torture. Cette impression permanente que l'air se raréfie, et que je suis en train d'étouffer. Que je suis sur le point de fondre en larmes et que je ne m'y autorise pas, de crainte de ne plus pouvoir m'arrêter. Cette peur de ce qu'il adviendrait de moi." - Ari
Le titre est à la fois simple et tellement significatif, aussi bien celui de la version française que celui en anglais. Concernant la couverture, c'est de la version russe (photo à droite) dont je suis totalement tombée amoureuse. Elle est sublime ♥

C'est un roman qui parle de sujets basiques, universels et réels. Le deuil, l'amour, l'amitié, la confiance en soi, l'avenir, etc. À cela, l'autrice ajoute une touche de surnaturel avec les hékamistes. C'est ça qui fait l'originalité de l'histoire. Un seul regret. Le fait qu'il soit dit clairement que cette pratique est illégale, mais que tout le monde semble y avoir recours sans finalement beaucoup s'en cacher...

Avoir une alternance des points de vue permet de mieux comprendre les ressentis des personnages. De cette manière, même ceux (celle, en fait, vu que je parle de Kay) auxquels on accroche moins ne nous laissent pas indifférents. Le fait que l'autrice n'enjolive rien est appréciable. Ce n'est pas un roman feel-good, qui nous montre qu'il faut prendre la vie du bon côté et que tout finit toujours par s'arranger. Il parle de personnages déchirés, en colère, dans l'incompréhension et la tristesse, de désillusion et de chagrin. Un mal-être et des décisions qui les poussent à se refermer sur eux-mêmes au lieu de compter les uns sur les autres. Et nous, lecteurs, assistons à cela aussi démuni qu'eux face à ce qui les dépasse. Heureusement (sinon, je serais en PLS dans mon lit), il y a cette petite note d'espoir, ces discussions anodines qui parfois aident à avancer. Il y a cette attente de savoir ce que les personnages apprendront sur eux-mêmes, suite à leurs choix. De plus, les circonstances de la mort de Win ne nous sont pas révélés immédiatement, ça apporte du suspense, une envie supplémentaire de continuer à tourner les pages, de rester auprès des personnages. Et puis, vers la fin, tout s'accélère, avec des révélations et... Bon, je n'en dis pas plus, mais j'ai adoré ce roman, qui m'aura finalement beaucoup touché, par tout ce que traversent Ari, Win, Kay & co. Même si les sujets abordés ne sont pas nouveaux, la manière de les "traiter" sort un peu de l'ordinaire. Je serais curieuse de lire d'autres romans de l'autrice.


En quelques mots...
Cape Cod | Adolescents | Hékamiste | Conséquences | Équilibre | Émotions

Commentaires

  1. Un roman qui m’intrigue beaucoup, le résumé donne super envie et c’est vrai que la couverture russe est magnifique *-* !! Une belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥
      J'espère que tu auras l'occasion de le lire et que l'histoire te plaira autant qu'à moi.

      Supprimer
  2. waah je suis amoureuse de la couverture russe !

    RépondreSupprimer
  3. Le résumé reste une énigme. On ne sait pas dans quoi on se lance et parfois ça peut être un peu déstabilisant. Je vais attendre d'avoir d'autre retour pour voir s'il me tente davantage car là mon ressenti vers cette lecture est un peu flou. Et je suis d'accord avec toi, la cover Russe est magnifique et plus en accord avec ce que tu dis dans ta chronique, la cover VF faisant beaucoup trop jeunesse à mon goût (et on s'attend a une histoire légère avec de l'amour)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le résumé reste assez vague, c'est pour cela que j'en ai dit un peu plus dans ma chronique sur l'histoire. J'espère que les autres avis que tu liras dessus te donneront envie de tenter le coup ;)

      Supprimer
  4. Je partage ton avis pour la couverture russe.
    J'adore le titre, et ce que tu en dis me donne très envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est superbe et correspond très bien à l'histoire en plus ♥
      J'espère que tu auras l'occasion de découvrir ce roman qui m'a beaucoup touché.

      Supprimer
  5. Pure découverte et d'ailleurs, sans ton avis et avec une telle couverture, je serai surement passée devant ! Donc je vote avec toi pour la couverture russe haha :D
    En tout cas ton avis me donne énormément envie de le découvrir, je me le note sans aucune hésitation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde succombe à la couv' russe ^^
      Je t'en souhaite une belle future lecture ♥

      Supprimer
  6. Je ne l'avais pas demandé mais il faut vraiment que je me le procure, il a l'air génial <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est, les personnages m'ont beaucoup touché ♥

      Supprimer
  7. Je n'ai pas du tout entendu parler de ce roman mais il m'intrigue ! Ta chronique m'a donné envie de le découvrir !
    Je l'ajoute à ma Wish List ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sorti il y a à peine quelques jours en français ;)

      Supprimer
  8. C'est vrai que la couverture russe est particulièrement réussie. Je ne sais pas pourquoi les maisons d'édition persiste à vouloir les changer quand elles sont si jolies. En tout cas, je n'avais pas entendu parler de ce livre et tu me donnes bien bien envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version originale est américaine et c'est une couverture différente de la française et la russe ;) Des trois, la russe est indéniablement la plus belle ♥️

      Supprimer
  9. La couverture VF est vraiment moche, sérieux !!!

    Je ne connaissais pas du tout ce livre... Le voilà dans ma wl grâce toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moche, je ne sais pas ^^ Mais, la russe est bien plus jolie et parlante.

      Supprimer
  10. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais il a l'air vraiment sympa. Tu as raison, la couverture russe est magnifique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Je suis vraiment ravie de contribuer à faire connaître ce roman, il m'a beaucoup touché. Une très bonne surprise.

      Supprimer
  11. C'est vrai que la couverture russe est superbe :o J'ai adoré moi aussi, mais effectivement c'est loin d'être un roman feel good alors qu'on pourrait s'y attendre au vu du titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que j'ai tenu à le préciser dans le titre, parce que ceux qui s'attendent à de la joie et du bonheur non-stop risquent d'être déçus et ce serait dommage ^^

      Supprimer
  12. La couverture russe est sublime et tu me tentes trop avec ton avis --> Hop ! WL ♥

    RépondreSupprimer
  13. Tu as raison, la couverture russe est bien plus charmeuse ! Mais tu as bien fait de ne pas t'arrêter à ce petit détail esthétique, la preuve ^_^ Merci pour cette nouvelle découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. Et, c'est sûr qu'il faut voir au delà des couvertures :)

      Supprimer
  14. La couverture russe est magnifique *-*
    Depuis l'avis de Livresquement, je suis tentée par ce roman et ta chronique me donne vraiment envie de me pencher dessus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras autant que nous :)

      Supprimer
  15. Jamais entendue parler de ce roman mais il me donne beaucoup trop envie ! 😍 On dirait un mix entre Eternal Sunshine of the Spotless Mind et un roman avec des destins croisés que j'ai lu il y a environ un an (The Smell of Other People's Houses). J'ai vraiment très envie de le découvrir ! Il serait top pour valider des thèmes du challenge de lecture que Sapotille et moi-même organisons dans quelques jours (shameless promo...). Tu m'as convaincu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie et j'espère que tu aimeras autant que moi ♥ J'ai vu passer le challenge ^^ Bonnes lectures.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥