Ogresse

9 févr. 2020





Depuis que le père d’Hippolyte est parti, tout dans la vie de la jeune fille est déséquilibré.

Sa mère s’enferme de longues heures à la cave et refuse de manger en sa présence. Elle lui prépare pourtant d’énormes pièces de viande qu’Hippolyte se force à avaler. Dans la rue où elles habitent, en bordure de forêt, leur voisine préférée a disparu sans laisser de traces... Et puis, un soir, la mère d’Hippolyte se jette sur elle et la mord. Que s’est-il passé ?



• • • • •
Ogresse de Aylin Manço
Éditions Sarbacane, 2020 - 278 pages - 16€



: /

 : Un récit qui réussit à être réaliste, fantastique, déroutant et touchant.
Quatre adolescents attachants, avec de bons et de mauvais côtés.


Merci aux Éditions Sarbacane pour cet envoi. J'aime toujours autant découvrir les romans de la collection Exprim' car il ne manque jamais de folie, tout en parlant de sujets modernes et touchants. Ogresse ne fait pas exception !
"Le cœur est notre muscle le plus puissant, et le mien bat fort. Trop fort, parfois. Quand ça arrive, sa pulsation m'envahit le crâne et je n'arrive plus à penser à autre chose. Je n'entends même plus ce qu'on me dit. C'est comme se faire poursuivre par quelqu'un qui joue du tambour, jour et nuit, partout, toujours."
Derrière cette couverture, à la fois minimaliste et originale, se cache un récit surprenant, décalé, ahurissant, touchant, mordant et entraînant. Les pages se tournent et nous suivons Hippolyte dans des moments banals de la vie, le quotidien avec les ami.e.s, la famille, l'école, les premiers amours et la sexualité. Les tracas quotidiens se mêlent à de plus grosses peines. Et puis, l'étrange comportement de sa mère, qui s'enferme dans la cave durant la nuit, ne lui donne que de la viande à tous les repas, ne va plus au travail depuis trois semaines... et finit par se jeter sur elle pour la mordre.

J'ai apprécié les amitiés naissantes, pas toujours évidentes. La répercussion de la séparation de ses parents sur Hippolyte m'a touché. Je me suis laissé surprendre par la tournure des événements, cette touche de fantastique qui se dévoile petit à petit. En conclusion, Ogresse est un récit original, plein émotions, avec une plume qui nous emporte avec facilité.


En quelques mots...
Belgique | Boitsfort | Adolescent.e.s | Famille | Séparation | Ami.e.s | Nourriture

Commentaires

  1. Il m'intrigue beaucoup! Encore plus depuis que j'étudie pour devenir professeur de français!

    RépondreSupprimer
  2. Qui peut dire non à un Sarbacane ?! Encore un titre à découvrir, l'histoire a l'air décalé et le résumé intrigue beaucoup, merciii pour ton chouette avis^^

    RépondreSupprimer
  3. Oh, tu donnes bien envie de le lire. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. C'est vraiment un petit ovni ce roman !

      Supprimer
  4. Je suis toujours curieuse quand il s'agit des éditions Sarbacane, alors si j'ai l'occasion de le lire, ça sera avec plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis intriguée par l'histoire et ce que couve la mère même si j'ai ma petite idée ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que je pourrais me laisser tenter! Cette collection a vraiment l'air chouette et les idées derrière ce titre m'interpelle. J'avoue que j'adore la couverture, simple mais terriblement efficace.
    Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. J'espère que tu apprécieras cette lecture. Et, d'autres de la collection, si tu te laisses tenter ;)

      Supprimer
  7. Oural ce livre à l'air spécial. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  8. Oula ! Il a l'air vraiment spécial ce bouquin !!! Mais du coup ça m'intrigue quand même un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a beaucoup intrigué aussi, quand j'ai lu le résumé ^^
      N'hésite pas à le découvrir.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥