Sorcières - La puissance invaincue des femmes

5 juil. 2020

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?

Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.

Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.


• • • • •
Sorcières - La puissance invaincue des femmes de Mona Chollet
Éditions Zones, 2018 - 240 pages - 18€


: /

 : Un texte clair et compréhensible, avec de nombreuses sources et références citées.
Histoire, égalité, indépendance, maternité, féminité, vieillissement, médecine, etc.
Un coup de cœur pour cet essai qui nous pousse toujours plus à la réflexion.


Sorcières - La puissance invaincue des femmes est un essai qui a été très présent sur la blogo ces derniers mois. Un ouvrage qui m'a rendu très curieuse et que j'ai été ravie pouvoir lire à mon tour ! Il est très intéressant et instructif.
"À vrai dire, c'est précisément parce que les chasses aux sorcières nous parlent de notre monde que nous avons d'excellentes raisons de ne pas les regarder en face. S'y risquer, c'est se confronter au visage le plus désespérant de l'humanité. Elles illustrent d'abord l'entêtement des sociétés à désigner régulièrement un bouc émissaire à leurs malheurs, et à s'enfermer dans une spirale d’irrationalité, inaccessibles à toute argumentation sensée, jusqu'à ce que l'accumulation des discours de haine et une hostilité devenue obsessionnelle justifient le passage à la violence physique, perçue comme une légitime défense du corps social."
Mona Chollet commence par remettre l'histoire des sorcières/femmes dans son contexte historique et social. Elle y parle des répercussions qu'ont eu ces chasses aux sorcières sur l'évolution de nos droits et du poids de la société. J'ai apprécié la manière dont elle partage ses recherches à travers l'Histoire, mais aussi avec des faits et œuvres plus modernes. Cet essai est, évidemment, bourré de références à d'autres ouvrages/articles/films - dont certains que j'espère bien découvrir pour mieux y réfléchir, tels que Femmes, magie et politique de Starhawk, N'appelez plus les féministes mademoiselle de Claire SchneiderMa brillante carrière réalisé par Gillian ArmstrongLes Sorcières d'Eastwick réalisé par George Miller, Le complexe d'Icare d'Erica Jong, La force de l'âge de Simone de Beauvoir, Notre corps, nous-mêmes, etc.
"En s'emparant de l'histoire des femmes accusées de sorcellerie, les féministes occidentales ont à la fois perpétué leur subversion - qu'elle ait été délibérée ou pas -  et revendiqué, par défi, la puissance terrifiante que leur prêtaient les juges. « Nous sommes les petites-filles des sorcières que vous n'avez pas réussi à brûler », dit un slogan célèbre ; ou, en Italie, dans les années 1970 : « Tremblez, tremblez, les sorcières sont revenues ! » [...]."
Un texte qui nous fait passer par de nombreuses phases/émotions. Effarée face à tant de misogynie, boostée par celles et ceux qui se battent depuis toujours pour faire avancer les choses. Voir expliquer noir sur blanc et de manière aussi claire le lien entre les chasses aux sorcières et l'état actuel de la société pour les femmes est... instructif et flippant.
"Il ne faut pas sous-estimer le besoin que nous avons de représentations - partagées par la majorité ou issues d'une contre-culture - qui, même sans que nous en soyons clairement conscients, nous soutiennent, donnent sens, élan, écho et profondeur à nos choix de vie. Nous avons besoin de calques sous le tracé de notre existence, pour l'animer, la soutenir et la valider, pour y entremêler l'existence des autres et y manifester leur présence, leur approbation."
Un essai qui nous pousse aussi à nous remettre en question, à réfléchir à nos propres convictions et envies. C'est pourquoi j'ai aimé prendre le temps de le lire, d'y penser. Un exemple parmi d'autres, je me souviens avoir été choquée, au décès d'Anémone, de lire qu'elle a regretté être mère. Le prenant davantage comme une "attaque" envers ses enfants que comme le recul qu'elle avait sur elle-même et ce à quoi elle aspirait dans la vie. Mona Chollet parle de la comédienne et de ses déclarations dans la partie Le désir de la stérilité et m'a permis de voir les choses différemment. 
"Il serait temps que les femmes - souvent si peu sûres d'elles, de leurs capacités, de la pertinence de ce qu'elles ont à apporter, de leur droit à une vie pour elles-mêmes - apprennent à se défendre face à la culpabilisation et à l'intimidation, qu'elles prennent au sérieux leurs aspirations et qu'elles les préservent avec une inflexibilité totale face aux figures d'autorité masculines qui tentent de détourner leur énergie à leur profit."
Me battre pour des "petites" choses, parfois avec moi-même, est mon quotidien. Celui de bon nombre de jeunes filles et femmes. Non, mon but ultime dans la vie n'est pas de me marier et d'avoir des enfants. Je le sais et le dis depuis que je suis adolescente et je n'ai pas échappé aux "tu changeras d'avis plus tard" et autres phrases du genre. Cela me semble parfait de pouvoir chouchouter mes futur.e.s neveux/nièces quand ma sœur, qui souhaite être mère, le deviendra. Chacun ses choix. Oui papa, je peux monter sur les hautes branches du cerisier aussi bien que tonton et sans être surveillée (j'ai 28 ans, hein). Le maquillage/les robes/le sourire, c'est si je veux. Et puis, vous ai-je déjà parlé de mes cheveux bouclés qui commencent à se parsemer de gris ? J'ai hâte de voir ce mélange qui sera de plus en plus marquant entre le brun et le gris, au fil des années, sans teinture. Là encore, ma sœur n'a pas la même approche et c'est très bien comme cela, vu que ça lui convient. Bref, prendre ces petites décisions, ces libertés, peut paraître anodin. Néanmoins, le fait que je sois une femme entre toujours en considération et me rend "obligé" de me justifier. Ce sont pourtant des affirmations de ma personnalité, pas simplement de mon sexe. Trouver un écho à cela à travers les mots de Mona Chollet m'a fait du bien.
"[...] je m'efforce ici de mettre en évidence ce que la société attend de nous et ce qu'elle nous défend d'être, sans prétendre pour autant qu'il faudrait systématiquement en prendre le contre-pied. Être une femme n'a rien de simple et chacune de nous effectue ses arbitrages - toujours susceptibles d'évoluer, dans un sens ou dans un autre - comme elle le peut et comme elle le souhaite."

En quelques mots...
Féminisme | Chasse aux sorcières | Discriminations | Société

Livre coup de ♥

Commentaires

  1. J'ai vu passé cet ouvrage à plusieurs reprises sans vraiment m'y intéresser mais, ton avis retient mon attention ! Il a l'air plus qu'intéressant cet essai ! :) Je note (encore une fois) le titre ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à y jeter un œil si tu en as l'occasion ;) C'est très enrichissant.

      Supprimer
  2. Quelle belle chronique sur cet ouvrage que j'ai noté depuis un petit moment déjà !
    Tu me donnes encore plus envie de le découvrir !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥ J'espère qu'il te paraîtra aussi intéressant qu'il l'a été pour moi.

      Supprimer
  3. Un livre que j'ai beaucoup vu effectivement. Et, j'ai adoré lire ta chronique sur cet essai. Tu donnes très envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis contente, car c'est un livre qui va probablement me rester en tête longtemps. D'ailleurs, j'en parlais avec mes proches à chaque fois qu'un passage me semblait important... autant dire très régulièrement ^^

      Supprimer
  4. le sujet est interessant mais j'avoue avoir un peu de mal avec ce genre de lecture documentaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour cet essai alors. Mais, heureusement, de plus en plus de romans abordent des thèmes féministes :)

      Supprimer
  5. Comme tout le monde je l'ai beaucoup vu passer sur les réseaux ! Et je ne te cache pas que j'ai de plus en plus envie de le découvrir, notamment en lisant ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement une lecture qui va t'intéresser, je pense ! :)

      Supprimer
  6. J'ai vu passer ce titre à de nombreuses surprises et ton avis m'a définitivement donné envie de le découvrir à mon tour, entre tes mots et les citations, c'est juste wahou !! Merciii pour ce magnifique partage <3 Et osons vivre notre vie comme on l'entend <3

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Et encore, il a fallu faire un choix sur les citations ^^ J'avais envie de partager plein de choses intéressantes que l'autrice aborde.

      Supprimer
    2. C'est dur de devoir faire des choix parfois^^' C'est génial lorsqu'une lecture est aussi inspirante !!
      (D'ailleurs, je suis FAN de ta citation de Joanne Richoux sur ta bannière, je dis mille fois OUIIII *-* <3 <3)

      Supprimer
    3. Une citation qui m'avait beaucoup marqué lors de ma lecture de Désaccordée :)

      Supprimer
  7. J'ai vu passé un nombre incalculable de fois ce livre, et à chaque fois il me tente de plus en plus. Surtout avec le contexte d'aujourd'hui, puisqu'au XXIe siècle nous devons encore tout justifier, nos choix, nos envies, notre façon d'être. Je sens que cet essai à tout pour me plaire ❤ Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dingue que nous devions encore nous battre ou nous sentir obligées de nous justifier pour des choses parfois tellement "absurdes"... En tout cas, je t'en souhaite une lecture inspirante :)

      Supprimer
  8. J'ai beaucoup aimé ce livre, il est très instructif :)

    RépondreSupprimer
  9. Ma maman me l'a offert à Noël (ce qui est drôle, parce que je lui ai offert aussi) et j'ai lu les premières pages il y a quelques jours avant de partir en vacances, j'ai tout de suite été captivée par les propos de l'autrice. Je sens qu'il ne vas pas faire long feu à mon retour.

    RépondreSupprimer
  10. Super chronique ! Ce livre m'intrigue vraiment et il faudrait que j'arrive à mettre la main dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥
      J'ai galéré à le trouver d'occasion et n'ai pas hésité une seconde quand j'ai enfin mis la main dessus ^^

      Supprimer
  11. J'ai adoré ce bouquin ! Je l'ai prêté et offert régulièrement depuis que je l'ai lu :) Et j'ai acheté "Beauté fatale" de l'autrice, il faut "juste" que je trouve (prenne) le temps de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beauté fatale est dans ma wish list. Très curieuse de le lire.
      Je n'hésiterai pas à offrir les essais de l'autrice également !

      Supprimer
  12. Ooooh je suis trop contente que tu l'aies lu et apprécié !
    Ce livre fait partie de ceux qui changent ta vie et ta vision du monde après lecture et c'est une bonne chose :-)
    J'ai hâte de pouvoir lire les autres livres de l'autrice d'ailleurs ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très bonne chose, oui. Il trône fièrement dans ma bibliothèque, au coté des Culottées de Pénélope Bagieu maintenant :)

      Supprimer
  13. Franchement, je suis hyper intéressée ! Ton article est ultra intéressant, je me note le titre tout de suite!

    RépondreSupprimer
  14. J'ai beaucoup aimé ton analyse sur ce livre que je n'ai pas encore lu, tes articles sont toujours clairs, interessants et donnent envie de les lire.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai aussi écrit un article récemment sur le féminisme si ça t'intéresse, il s'appelle "La construction de l'identité de la femme dans les textes littéraires anglais et américains".

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥