Loveday & Ryder, tome 4 : Le secret de Briar's Hall

4 juin 2021

 

Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Oxford, Pâques 1961. Une chasse aux œufs est organisée au manoir de Briar's Hall pour les enfants du village. Eddie, onze ans, disparaît. Son corps est retrouvé dans un puits. Si l’enquête du coroner conclut à un accident tragique, le Dr Clement Ryder, médecin légiste, a des doutes. Lorsque Martin de Lacey, le propriétaire du manoir, vient lui demander de relancer l’enquête, Clement obtient de la police locale que Trudy Loveday soit affectée à l’affaire. C’est tout le petit monde de Briar’s Hall et de la famille de Lacey qu’il faudra étudier de près...

• • • • •
Le secret de Briar's Hall de Faith Martin
Titre original : Ryder & Loveday Mystery #4: A Fatal Secret
Traduit par Hanna Chabchoub & Alexandra Herscovici-Schiller
Éditions HarperCollins (Noir), 2021 - 285 pages - 14,90€
Fait partie de la saga Loveday-Ryder : tome 1 - tome 2 - tome 3


: La vie personnelle des deux personnages stagnent un peu.

 : Un duo attachant et agréable à suivre.
Une bonne enquête, qui va mettre Trudy et Clement à rude épreuve.


Merci aux Éditions HarperCollins pour cette lecture.
Loveday & Ryder est une saga que j'apprécie bien pour son ambiance et son duo principal.

Un petit garçon est retrouvé mort au fond d'un puits. Clement est contacté par Martin de Lacey, le propriétaire du terrain sur lequel s'est déroulé le drame, pour enquêter suite aux doutes émis par le père du garçon. Le coroner n'hésite pas à faire appel à Trudy pour interroger celleux qui connaissaient l'enfant. Sa meilleure amie pourrait bien avoir la clé de l'intrigue, mais il semble difficile de l'approcher... Poser des questions pourrait aussi entraîner du remue-ménage dans les relations familiales des de Lacey au grand complet !

Si je regrette le manque d'évolution du côté de la vie personnelle des personnages (Trudy doit toujours imposer et défendre son choix de carrière, tandis que Clement essaie de garder secrète sa maladie), ce qui est souvent plus lent dans un cosy crime finalement, je garde un vrai plaisir à retrouver ce duo. Iels ont appris à fonctionner à deux, à laisser la place à l'autre au bon moment durant les interrogatoires et à s'épauler en cas de besoin. Un bel équilibre s'est mis en place et il est agréable de les suivre dans leurs enquêtes. Bref, un bon quatrième tome.

En VO, le tome 6 est sorti en mars et la suite est prévue pour novembre.


En quelques mots...
1961 | Angleterre | Agent de police stagiaire | Coroner | Mort d'un enfant | Enquête

Commentaires

  1. Contente de voir que tu as aimés ce 4è tome. Quelle différence de style entre les deux couvertures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un joli travail fait pour la version française ♥

      Supprimer
  2. J'espère le lire bientôt mais je n'ai pas encore lu le tome 3. Je n'ai pas pu m'empêcher de te lire et je regrette que la vie personnelles de nos deux personnages stagne : j'espère que cela va changer dans les prochains tomes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut souvent prendre son mal en patience de ce côté-là, dans les cosy crime, j'ai l'impression...

      Supprimer
    2. Oui, cela me fait la même impression avec les détectives du Yorshire de Julia Chapman : on sait où le duo va aller mais il faut vraiment prendre son mal en patience(c'est toujours deux pas en avant, trois pas en arrière) :p

      Supprimer
  3. C'est dommage que les personnages n'évoluent pas trop dans ce tome.
    En tout cas, l'univers semble sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très sympa, oui. Ça donne une ambiance bien particulière à la saga :)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥