Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables

14 févr. 2018



Été 1938. Layla, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle tombe vite sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle réside, les Romeyn. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté.


• • • • •
Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables d'Annie Barrows
Titre original : The Truth According to Us
Traduit par Claire Allain & Dominique Haas
Editions 10/18, 2017 - 663 pages - 10,90€


✖ : Du mal, au début, à retenir tous les personnages.

 : Différents points de vue. Différentes générations.
L'ambiance très bien retranscrite d'une petite ville de Virgine-occidentale en 1938.
Un plaisir à lire, malgré les moments difficiles pour Willa & co.
Avoir des extraits des écrits de Layla.


Il y a plusieurs années, j'ai lu et aimé Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates (que je compte relire un de ces jours). Alors, forcément, à la sortie de ce nouveau roman au titre tout aussi imaginatif, l'envie était là de le découvrir. C'est finalement la chronique de Cranberries, avec cette jolie édition spéciale, qui m'a enfin fait craquer.

Refusant d'obéir à son père, Layla Beck se voit, bien malgré elle, envoyer à Macedonia pour y écrire l'histoire de la ville, pour son cent cinquantenaire. L'autrice sait merveilleusement bien nous faire entrer dans cette communauté, au côté de Willa et sa famille, chez qui Layla va vivre. Et, il est appréciable, même si cela sert le cœur, d'avoir de jolis moments, tout comme des plus difficiles ou délicats. Tout comme Layla, nous allons vivre au rythme de cette petite ville.
"Je résolus de changer. Là, à cet instant précis, je pris solennellement la décision d'être attentive à ce qui m'entourait et de m'appliquer à découvrir toutes les vérités que les adultes essayaient de me cacher. Je saurai tout ce qu'il y a à savoir, me promis-je intérieurement. J'irai au fond des choses. À dater de tout de suite." - Willa
Le changement de narration - passant de la première à la troisième personne et changeant régulièrement de point de vue - est parfois déstabilisant. Nous suivons parfois Willa, jeune fille de douze ans, à la première personne du singulier, pour suivre ensuite sa tante Jottie, à la troisième personne, et ainsi voir la jeune fille d'un point de vue extérieur. J'espère que mes explications sont assez claires... En plus de ces deux figures féminines, Layla a également voix au chapitre.
"Chacun de nous voit une histoire donnée à travers le prisme de sa propre subjectivité. Nous sommes incapables de nous montrer objectifs." - Mlle Betts
Jottie est une femme très touchante qui, du haut de ses trente-six ans, élève les enfants de son frère aîné et vit avec ses sœurs durant la semaine. Elle a à cœur de protéger ses nièces, principalement Willa, des histoires qui circulent sur le passé de leur famille. Cette dernière idéalise son père, alors même que celui-ci s'absente régulièrement. Elle prend rapidement en grippe leur nouvelle pensionnaire, Layla, à cause de leur rapprochement. Rien n'échappe à la jeune fille depuis qu'elle est décidée à faire attention à ce qui se passe autour d'elle. Tout devient une énigme, un mystère, à résoudre. Le métier de son père, son ancien meilleur ami, l'histoire de la manufacture, tout comme l'étrange relation entre sa tante et son père. Très proche et complice, mais avec cette ombre planant sur leur choix de vie et leur passé.

Entre secrets de famille, cachotteries et on-dit des petites villes, histoires d'amour contrariées et moments paisibles passés sur la terrasse dans la chaleur étouffante de la Virgine-occidentale. Une histoire riche où celle d'une petite ville se mélange à celle avec un grand H. J'ai adoré Jottie et sa bienveillance à l'égard de ses nièces et du reste de la famille, j'ai eu envie de la voir s'épanouir enfin pour elle. J'ai également beaucoup aimé Willa, qui se décide à regarder autour d'elle et va apprendre bon nombre de choses sur sa famille. En revanche, et c'est probablement normal, Layla m'a moins plu. Même si elle évolue, elle qui est considérée par son propre oncle comme enfant gâtée, frivole, ignorante.


En quelques mots...
1938 | Macedonia | Manufacture | Famille | Femmes | Passé | Federal Writer's Project

Commentaires

  1. Voilà un roman qui me fait de l'oeil depuis un moment et pour lequel je n'ai jamais sauté le pas... Je ne sais pas pourquoi ! Pourtant comme toi : je suis fan de ces titres alambiqués ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à craquer pour cette jolie édition poche ^^

      Supprimer
  2. On est tellement connectées, je l'ai emprunté à la bibliothèque la semaine dernière ^^
    Je suis contente de voir que tu as aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cela sera aussi ton cas ;) Hâte de voir ce que tu vas en penser. Bonne lecture.

      Supprimer
  3. Ca a l'air pas mal mais je ne sais pas si ça ne serait pas trop difficile pour moi si il y a beaucoup de personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu la galère au début, mais ça va mieux par la suite (surtout qu'il y a un arbre généalogique) ;)

      Supprimer
  4. Je l'avais lu il y a un an ou deux, mais j'avais été relativement déçue... Je ne saurais même plus te dire pourquoi maintenant, mais je crois que j'étais complétement passée à côté ^^
    Contente que tu aies passé un bon moment en tous cas ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage :( Perso, je savais à peu près à quoi m'attendre, après Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, donc j'ai adoré cette lecture :)

      Supprimer
  5. Ce roman me tente beaucoup, mais j'ai été raisonnable, il n'est pas encore dans ma PAL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant, il est sorti en poche... Discrètement, sans que ton banquier ne le remarque, il pourrait vite y atterrir, non ? ^^

      Supprimer
  6. Je suis ravie que tu aies apprécié ta lecture ! J'ai beaucoup aimé ce livre meme si a mes yeux Le cercle littéraire est un cran au dessis. D'ailleurs, le film sort en avril et j'ai hâte de voir ca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Curieuse également de voir le film :) Et, j'espère bien relire le livre cette année, pour voir si je suis du même avis que toi.

      Supprimer
  7. Le titre à lui seul me donner très envie, et lire ta chronique a fini de me convaincre. Je vais essayer de voir si il est en médiathèque, sinon je me le commanderai sûrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, je t'en souhaite une très bonne future lecture ! N'hésite pas à revenir me donner ton avis, surtout sur les personnages :)

      Supprimer
  8. Ik me tente troooop ! :D Contente que tu ai aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Et, j'espère que tu auras vite l'occasion de le lire.

      Supprimer
  9. Je ne le connaissais pas mais il a l'air super, merci pour la découverte! :DD

    RépondreSupprimer
  10. j'hésite, le côté "point de vue différent avec différent style d'écriture" à tendance à me rebuter un peu. Après, a voir si l'histoire me permettrait de passer au dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à tenter, à l'emprunter, si tu as l'occasion. Ce sera peut-être une bonne surprise :)

      Supprimer
  11. Il me tente depuis un moment, mais je n'ai pas encore sauter le pas... Un de ces jours, sans doute !

    RépondreSupprimer
  12. Je l'avais lu car j'avais adoré son premier livre mais je dois dire que je ne l'avais pas trouvé exceptionnel, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages et à apprécier l'intrigue. Mais je pense que j'en attendais beaucoup, et le livre a souffert de la comparaison avec Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes souvenirs du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates sont trop lointains, il faut vraiment que je le relise pour voir lequel j'aime le plus... Le cercle littéraire a l'air de plus plaire.

      Supprimer
  13. Je garde un très bon souvenir de ce roman malgré quelques longueurs. J'ai relu Le cercle des... il y a quelques mois et j'ai beaucoup apprécié ma nouvelle lecture :-) Je te souhaite autant de plaisir !

    RépondreSupprimer
  14. Ma maman s'est acheté il y a peu 'Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates', et le début de ta chronique me rappelle que j'ai très envie de découvrir ce roman :) Celui que tu présentes ici me tente beaucoup également, je ne le connaissais pas, mais ton avis m'a donné envie de l'ajouter à ma wish-list ! ^^

    Passe une belle soirée Marinette, bisous ♥

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, une belle lecture à ta maman et à toi avec Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates ;) J'en garde un bon souvenir et il est très apprécié. J'espère que ce sera aussi votre ressenti.

      Supprimer
  15. Pourquoi pas, l'histoire changerait de celle que j'ai l'habitude de lire en plus, merci pour la découverte !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir ;) J'avais également envie de changer un peu et ça fait du bien !

      Supprimer
  16. Le titre original est bien ennuyeux comparé à celui de la VF...
    J'avais bien aimé Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, pourquoi pas découvrir celui ci aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a parfois du bon de lire en VF ^^
      J'espère que celui-ci te plaira aussi.

      Supprimer
  17. Ce livre me semble bien sympa alors pourquoi pas essayé un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est ;) Tout comme Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates.

      Supprimer
  18. Le livre m'avait attiré l'oeil en librairie par ce titre plutôt particulier. Je ne savais pas du tout de quoi ça parlait et tu m'as bien donné envie de le lire pour découvrir la vie de ce diverses femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis contente, ce sont des personnages qui m'ont beaucoup touché. Bonne future lecture.

      Supprimer
  19. Bonjour Marinette ! je découvre ce blog et retrouve plein de lectures passées qui m'ont plu ! comme celle-ci... :-) un roman dense et attachant!

    RépondreSupprimer
  20. Je suis super fan du titre ! Alors après la lecture de ton avis, je serai bien tentée de la lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ^^ Rien que ça donne envie de lire le livre.
      Et, je suis contente de t'avoir tenté aussi :)

      Supprimer
  21. Un roman sur lequel il faudrait que je me penche ! Il me tente bien, en tout cas :)
    Et ta chronique me donne également envie.

    RépondreSupprimer
  22. Je suis vraiment contente qu'il t'ait plu ;-)
    Par contre, j'avoue avoir beaucoup apprécié Layla. J'avais même de la compassion pour elle de se retrouver si perdue.
    En tout cas, je sais que s'il y a un prochain Annie Barrows, je saute dessus.

    Au passage, tu as vu qu'il allait y avoir un film sur "Le cercle littéraire" ?
    J'ai hâte de le voir !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la compassion pour Layla... Moi, pas vraiment ^^ Peut-être vers la fin, au vu de son évolution quand même.

      J'ai vu ça :) Il faut juste que je me cale une petite relecture du roman avant sa sortie.

      Supprimer
  23. Ok ok il faut que je le lise !
    Merci pour la découverte ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir ;) Belle future lecture.

      Supprimer
  24. C'est vrai qu'on ne sur pas trop de cette image de Layla, mais j'ai aussi trouvé ce roman très riche. Ce fut un excellent moment de lecture pour moi aussi!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥