Le Signal

23 janv. 2022





Résumé : La famille Spencer vient de s'installer à Mahingan Falls, une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Jusqu'ici, tout va bien. Un vrai paradis. Si ce n'étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d'effrayant dans la forêt qui pourchasse les adolescents, et ce shérif complètement dépassé par des crimes horribles.



Le Signal de Maxime Chattam 
Éditions Pocket, 2020 - 906 pages - 9,95€

• • • • •



Olivia et Tom Spencer s'installent à Mahingan Falls, petite ville proche de Salem, avec leurs trois enfants - dont Chad et Owen, de jeunes ados. Ces derniers vont se rapprocher de deux autres garçons durant l'été et être victime de belles frayeurs ! Pendant ce temps-là, Olivia et Tom font aussi d'étranges découvertes sur leur maison. Tous les personnages ont le sentiment d'être observés, de ressentir une présence malsaine... Disparitions suspectes et morts violentes vont désormais s'enchaîner, ne leur laissant bientôt aucun répit ! 
"Ils avaient éprouvé la même saturation au même moment, une réflexion commune, un coup de cœur pour la Ferme et en l'espace de quelques mois à peine ils avaient tout plaqué. Tout."
Maxime Chattam est un auteur dont j'aime l'univers, qui se rapproche souvent de celui de Stephen King... Ce qui finit par être un bémol avec ce roman en particulier. Je crois que d'autres blogueurs.ses l'ont soulevé aussi, l'influence de King se ressent beaucoup au fil du récit, Chattam semble avoir du mal à s'en détacher.

Quitte à parler des bémols, en voilà un autre : Olivia a su s'imposer à un moment fort en particulier. Lire au chapitre suivant "Elle n'avait jamais vu un homme avec une paire de couilles pareilles. Alors une femme, c'était encore plus surprenant." (propos tenus par un autre personnage féminin) m'agace prodigieusement ! Il serait peut-être temps d'arrêter de dire qu'une femme a besoin d'une paire de couilles pour se faire entendre... 
"[...] À la manière des soirées chaudes d'été où l'on sent l'orage arriver avant même de le voir, Ethan devinait que tout cela n'était encore rien à côté de ce qui les attendait. Il lui était impossible de rationaliser cette émotion, qui grandissait en lui de manière implacable. Quelque chose approchait. Une tempête singulière. Mahingan Falls n'en ressortirait pas indemne. [...]"
Un bon page turner, malgré les points soulevés plus haut. Une fois posée avec le livre en mains, j'engloutissais bien une centaine de pages avant de relever le nez. Les recherches effectuées par les personnages, sur le passé de la ville et la sorcellerie m'ont plu. Tout comme le fait que les moments flippants/sanglants nous cueillent régulièrement durant la lecture. Et puis Chattam nous propose de suivre les personnages seuls (en groupe seulement pour les ados) durant un moment, à affronter ce qui leur tombe dessus. Cela nous fait passer de l'un à l'autre, en nous plaçant, nous lecteur.ice en position de recouper certains éléments avant eux. Enfin, l'auteur est loin d'être tendre avec ses personnages, ce qui rend leur avenir incertain et apporte du suspense.


En quelques mots...
Nouvelle-Angleterre | Mahingan Falls | Maison | Famille | Surnaturel


Avertissement (Trigger Warning) :
Je vous laisse surligner ci-dessous, si vous le voulez.
Cela peut divulguer une partie de l'intrigue.
violence - sang - cadavre - viol

❤ 💔
Est-ce que je recommande ?
Plutôt oui. Pour les fans de Chattam et celleux qui aiment les histoires de lieux hantés.

Commentaires

  1. Je n'ai jamais lu de Maxime Chattam et je ne sais pas vraiment par lequel commencer, si tu en as un à me conseiller ?
    Sinon, c'est vrai que la réflexion sur les femmes n'est pas des plus fines, et m'irrite également ; je trouve que c'est bien que tu le soulèves dans ta chronique ^^
    Stephen King... Deuxième auteur que je dois impérativement lire, peut-être même avant Maxime Chattam, du coup ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien apprécié "Le 5e Règne", même si on ressent beaucoup l'influence de Stephen King aussi. Autrement, si tu aimes les thrillers, "La Conjuration primitive" (et les deux tomes suivants) est vraiment très bien. Et si tu es plus fantastique YA, il y a sa saga "Autre-Monde".

      Concernant Stephen King, "La ligne verte", "Carrie", "Christine", "Ça", "Misery", etc. sont de bons classiques ♥

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu de roman de Maxime Chattam, j'ai peur que ce soit trop violent/gore. A raison semblerait-il ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est souvent le cas avec cet auteur...

      Supprimer
  3. À part les bémols soulevés, ça pourrait me plaire d'autant que n'ayant jamais lu Stephen King, je ne risque pas de repérer la tendance de l'auteur à ne pas s'en détacher :)

    RépondreSupprimer
  4. Je vais passé mon tour, en ce moment j'ai envie de chose plus légère. Je viens de découvrir le mystery cosy et ça me va très bien.
    Passe une belle semaine, bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un genre très agréable à lire, je suis d'accord :)
      Une belle semaine à toi également.

      Supprimer
  5. Il faudrait que je me laisse tenter par un roman de l'auteur :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est le seul de l'auteur que j'ai lu, et j'avais bien adhérer à l'histoire. J'ai bien envie d'en découvrir d'autre de cet auteur, peut être La trilogie du mal ?
    En revanche, je ne me souviens pas de ce passage, mais en le lisant seul, je dois avouer qu'il m'a fait tiquer aussi. Les attributs masculins ne sont pas la clef de la réussite et de la confiance, tu as raison. On peut se faire entendre sans ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La trilogie du mal me tente pas mal aussi !

      Supprimer
    2. Il existe une version BD en intégrale de La trilogie du mal, du coup j'hésite pour le format maintenant 🤭

      Supprimer
    3. Ça peut être une solution oui 🤭

      Supprimer
  7. Comme tu le sais, je suis un peu mitigée sur ce livre. C'est vrai que le côté "inspiré par Stephen King" est un peu trop présent (et pourtant je ne connais pas tant que cela King. J'ai aussi un peu souri car la famille de l'histoire ressemble à celle de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros mélange de Simetierre (avec une scène très similaire au début), de Ça & co...

      Supprimer
  8. Une de mes collègues est une grande fan de Maxime Chattam et elle m'en parle très souvent.
    J'aimerais bien découvrir ses livres un jour :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥