Les géants

21 nov. 2014

Ça se passe sur la Côte Basque.

Les Géants, ce sont eux :

Deux familles, un clan qui se serre les coudes depuis toujours.
Les parents, ouvriers et pêcheurs, gardent la tête haute.
Leurs fils ont le surf pour vocation, peu ou pas d'horizon.

Et soudain, la vague arrive :

César, le grand-père, revient.
Il a passé 20 ans en prison ;
tout ce temps, on a fait croire qu'il était mort...
... et il a des comptes à régler.

De lourds secrets à déterrer.


✰ ✰ ✰ ✰ ✰

Auteur : Benoît Minville
Éditeur : Sarbacane (Exprim')
Année d'édition : 2014
Nombre de pages : 288
Prix du livre : 15,50€
ISBN : 978-2-84865-756-1

✰ ✰ ✰ ✰ ✰


✖ : La colère de Marius.

 : La force des mots de l'auteur.
Un vrai fond, avec la French Connection.
Des personnages à vif.

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour ce partenariat. Après avoir lu Je suis sa fille (de la collection Exprim' également) et Victor Tombe-Dedans (de la collection Pépix), continuer de découvrir la plume de Benoît Minville avec Les géants me tentait forcément. Surtout que j'ai tout de suite accroché à la couverture et au résumé.


Trois générations, des non-dits, des blessures, et tout qui se dévoile au grand jour. Nous rencontrons les jeunes ; Marius et Alma, qui sont frère et sœur. Le premier garde pour lui son envie de partir, prendre la mer. La deuxième n'ose pas avouer son amour partagé avec le meilleur ami de Marius, Estéban. Estéban, qui appréhende également la réaction de son ami qu'il considère comme son frère de cœur, n'a qu'un objectif, que son père prenne enfin soin de son petit frère un peu différent, Bartolo. Puis, il y a les adultes. Les parents d'Estéban et de Bartolo ; Henriko et Samia. Henriko qui ne sait plus comment se comporter avec le plus jeune de ses fils, mais qui est très fier du plus grand. Et Samia, qui voudrait simplement que sa famille soit à nouveau soudée. Il y a aussi, les parents de Marius et Alma ; Auguste et Enora. Auguste, qui cache un lourd secret, quelque chose qu'il n'a jamais dit à ses propres enfants. Qui a préféré faire sa vie en évitant d'y penser, même si c'était difficile. Mais, l'arrivée soudaine de César, son père, la troisième génération, va tout bouleverser...

L'histoire est plus centrée sur les ressentis et les secrets des hommes, mais j'ai aimé le rôle qu'ont Samia, Enora, et même Alma. Elles sont présentes, en arrière plan, c'est grâce à elles que tout tient debout. Elles apaisent leurs hommes, voient différemment les choses. J'ai aimé ce côté plus "posé" qu'elles amènent. Plus réfléchis. Et, elles savent tout de même se faire entendre quand il le faut ! Elles sont les forces tranquilles de toute cette histoire.

"Elles sont là pour nous, on le sait, on se planque dans nos fiertés et ça nous emmerde,
mais on n'y changera rien. Elles portent nos familles pendant que nous on joue aux hommes."

Les personnages évoluent en fonction des discussions et des disputes qu'ils ont les uns avec les autres, ils vont peu à peu réfléchir sur leurs propres choix, leurs propres avenirs. La tension monte petit à petit. Tout est, tour à tour, plein de rage, d'émotion, de ressentiments, de haine et d'amour. L'auteur a réussi à mettre les mots justes sur toutes les petites choses du quotidien, sur chaque lien tissé entre les personnages, et également sur chaque "croche-patte de la vie".

J'ai parfois eu du mal avec la colère, la rage, de Marius, toujours au bord de la révolte. Il est très bien décrit et son exaspération est compréhensible, mais j'ai préféré suivre Estéban, plus positif dans sa façon d'aborder l'avenir, moins dur.

En conclusion, je ne sais pas si je dois remercier Benoît Minville ou lui en vouloir, pour toutes les frayeurs qu'il m'a faites... Quand tout commençait à s'apaiser, hop, retournement de situation, et moi complètement paniquée concernant l'avenir de certains personnages ! En particulier une scène concernant Estéban et Bartolo, j'en tremblai en lisant ça, et après cette scène, je n'ai plus pu lâcher le livre jusqu'à la dernière page. Je ne vous dit même pas l'heure à laquelle je me suis couchée...




Commentaires

  1. Je vois que ce livre n'est pas pour les froussards ^^ je n'ai pas pris ce livre car j'en ai plein à lire en ce moment, mais pourquoi pas :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est sûr, il n'est pas pour les froussards ^^

      Supprimer
  2. Le résumé ne m'attire pas du tout et ta chronique bien que très positive n'arrive pas à me faire changer d'avis. Je ne suis pas attirée par ce livre, ou du moins pas maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux le comprendre, ce n'est pas le genre de livres qui attire tout le monde... Mais si tu as l'occasion, n'hésite quand même pas à le découvrir ;-)

      Supprimer
  3. Tout à fait d'accord avec toi ! Estéban prenait peut-être l'avenir plus positivement, mais pour moi Marius le prenait réalistement !

    J'ai adoré ce livre !

    Hâte de lire le prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai (pour Marius), mais j'ai eu plus de mal à le comprendre... En tout cas, je suis d'accord, vivement le prochain livre de Benoît Minville ^_^

      Supprimer
  4. Il me tente beaucoup ! Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout mais déjà le résumé m'intrigue avec Marius et César (moi qui suis fan de Pagnol ^^) et ta chronique me donne vraiment envie d'en savoir plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sorti en début de mois, je crois ;-) J'espère que tu auras l'occasion de le lire ^_^

      Supprimer
  6. Je me suis promis de le demander aux éditions dès que j'aurais du temps devant moi pour le lire, et ta chronique ne fait que renforcer mon envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien, il est vraiment à lire ;-)

      Supprimer
  7. Je verrai un jour si je le trouve à la médiathèque ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. Ce genre de livre ne me plaît pas plus que ça en temps général! Mais j'aime beaucoup le résumé et ta chronique y est pour beaucoup aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que ce n'est pas le genre que je lis le plus, mais la collection Exprim' est parfaite pour ce genre de découvertes ;-)

      Supprimer
  9. Je ne connais pas, mais avec ton avis, j'ai bien envie de le lire ! :-)

    RépondreSupprimer
  10. Coucou, ce n'est pas tellement mon genre de lecture enfin disons que le résumé me laisse de marbre, mais quand je lis ton article, j'ai envie de le lire, mais tu vas arrêter à la fin d'écrire de si belles chroniques oui ? hihi
    Je plaisante bien entendu, continue, c'est très agréable.
    Peut-être que si ma médiathèque en fait l'acquisition, à ce moment, j'irai l'emprunter :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ta médiathèque en fera l'acquisition alors ;-)
      Et, merci, pour mes chroniques ^^
      Bises

      Supprimer
  11. J'aimerais beaucoup le lire !! Il a l'air unique et palpitant :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement les mots pour qualifier ce livre ;-)

      Supprimer
  12. J'aimerais bien lire celui-ci, il me donne envie :D

    RépondreSupprimer
  13. J'avoue que la couverture est sympathique et nous donnes le goût de nous plonger dans l'aventure. Ton avis appuie ma première impression sur ce dernier :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu te laisseras tenter (si tu ne l'as pas encore fait) ;-)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥