The Young Elites, tome 2 : La confrérie de la rose

16 juil. 2016

Il était une fois une jeune fille sans histoire.
Son père, son prince et ses amis la trahirent, alors elle décida de les détruire.

Adelina veut se venger de tout ce que sa famille, ses amis et ses ennemis lui ont fait subir. on l’appelle désormais le Loup Blanc.

Après avoir fui Kenettra avec sa sœur, la jeune femme décide de rechercher de nouveaux alliés pour monter sa propre confrérie d’Elites et détruire l’Inquisition.

Mais son pouvoir la dépasse et elle est son pire ennemi… Saura-t-elle résister à la noirceur dans laquelle elle puise sa force ou succombera-t-elle à une folie destructrice ?

• • • • •
The Young Elites, tome 2 : La confrérie de la rose de Marie Lu
Traduit par Isabelle Troin
Editions Castelmore, 2016 - 346 pages - 16,90€
Fait partie de la saga The Young Elites : tome 1


Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu le tome précédent.


✖ : Absence de carte pour situer les différents lieux.

 : Un univers sombre, original, addictif.
Des personnages aux pouvoirs explosifs.
Une révélation finale importante.
JE VEUX LA SUITE !


Ayant beaucoup aimé la trilogie Legend de Marie Lu, je n'avais pas hésité à découvrir sa nouvelle saga ; The Young Elites. Le premier tome avait été une très bonne découverte. Adelina est un personnage atypique, plein de noirceur et de détermination. L'univers est très intéressant et original. Il était donc temps que je me plonge dans cette suite !

Les chapitres se partagent entre Adelina (les seuls qui sont à la première personne) qui souhaite trouver et diriger d'autres Elites pour l'aider à reprendre le trône à la reine Giuletta et à l'Axe de l'Inquisition pour protéger les malfettos et se venger des Dagues au passage ; Raffaele, qui est désormais à la tête des Dagues et qui cherche lui aussi à protéger les malfettos ; et Teren qui veut purger Estenzia de leur présenceDe quoi avoir le point de vue de, pratiquement, toutes les parties engagées dans ce combat ! Vers la fin, un autre personnage a d'ailleurs aussi droit à une mise en avant.
"Si j'étais la même qu'il y a un an, avant de découvrir mes propres pouvoirs, je ne crois pas que j'aurais le courage de me lancer à la recherche d'un Elite aussi connu. Mais, entre-temps, j'ai tué mon père; j'ai intégré la Confrérie de la dague et trahi ses membres, qui m'ont trahie en retour. Ou peut-être était-ce l'inverse. Je ne le saurais jamais." - Adelina
Comme je l'espérais à la fin du premier tome, le côté politique prend de l'ampleur avec Giuletta, la reine de Kenettra, et Maeve, la reine de Beldain. L'auteure a su faire en sorte qu'aucune de leurs réactions soient prévisibles. Des personnages qui servent, avant tout, leur propre intérêt. De plus, l'ambiance est très... ténébreuse. Absolument tous les personnages vacillent entre lumière et obscurité. Adelina est sur le point d'exploser. Entre le mélange d'amour et de rancœur qu'elle porte à Violetta, ses pouvoirs qu'elle a du mal à maîtriser et les voix dans sa tête qui ne la laisse pas en paix. Ajoutez à cela les sentiments contradictoires qu'elle a aussi pour les Dagues qui l'ont rejeté et son chagrin d'avoir perdu Enzo. Bref, il ne vaut mieux pas l'avoir pour ennemi ! Concernant Raffaele, j'ai toujours du mal à le cerner complètement. J'attends encore de voir comment il va évoluer. Et, n'oublions pas Teren. Lui aussi est difficile à comprendre. Voulant exterminer les malfettos, alors qu'il en est lui-même un. Il est cruel, tout en portant un amour phénoménal à Giuletta.
"Mon obscurité est une couverture qui dissimule les taches de lumière dans mon cœur." - Adelina
Les pouvoirs de chacun sont aussi un gros plus dans l'originalité de cette saga. Les deux sœurs s'exercent beaucoup pour mieux maîtriser les leurs et nous en découvrons de nouveaux en même temps que de nouveaux personnages. Je peux vous dire que certaines scènes sont explosives, lorsque les personnages se confrontent les uns ou autres !
"La peur motive davantage que l'amour, l'ambition ou la joie. Elle est plus puissante que n'importe quoi au monde. J'ai passé trop de temps à courir après des choses - l'amour, l'acceptation - dont je n'avais pas vraiment besoin. Je n'ai besoin de rien hormis de la soumission qui accompagne la peur. J'ignore pourquoi il m'a fallu si longtemps pour m'en rendre compte." - Adelina
Un excellent deuxième tome, original, sombre, difficile, addictif. C'est une saga que je ne peux que vous conseiller. Les personnages et l'univers créés par Marie Lu sont uniques, surprenants, et imprévisibles. Ils sont complexes et c'est un des principaux points forts de cette saga. Elle joue avec eux comme elle joue avec nous. En plus, la fin (complètement dingue) de ce deuxième tome apporte une révélation qui pourrait bien changer les choses. JE VEUX LA SUITE !

• • • • •

Avez-vous déjà commencé cette saga ?
Qu'en avez-vous pensé ?

Commentaires

  1. Moi qui après La trilogie Legend ne voulait pas continuer à lire des livres de cette auteure, tu m'as bien donné envie avec cette saga (trilogie ?). L'univers et les personnages semblent être beaucoup plus travaillés, ce qui manquait dans Legend pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il faut lire Young Elites ! Qui sera effectivement une trilogie d'après ce que j'ai pu trouver comme info.

      Supprimer
  2. J'ai le tome 1 dans ma PAL j'ai hâte de le découvrir!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à revenir me dire quand tu l'auras lu :)

      Supprimer
  3. J'ai les deux premiers tomes en V.O. dans ma PAL, j'ai hâte de les lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère (et je pense) que ça te plaira :D Cette saga est top.

      Supprimer
  4. Je suis ravie qu'il t'ai plu autant :)
    Moi aussi je veux la suite !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle sort vraiment du lot cette saga, je trouve :D

      Supprimer
  5. Cette saga me fait envie depuis sa sortie en VO, je la lirais sûrement un jour :) merci pour ton article ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce ;) Elle est top, rien que pour son perso principal.

      Supprimer
  6. Argh, je n'ai pas encore trouvé le temps d'écrire ma propre chronique... Mais qu'est-ce que je suis d'accord avec toi ! Cet itinéraire d'une méchante est tout simplement exceptionnel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exceptionnel et original :) C'est rare ce genre de personnage principal.
      Hâte de lire ta chronique dessus.

      Supprimer
  7. Je n'ai pas encore découvert le premier tome mais il est dans ma PAL. Adorant les dystopies, je pense aimer cette histoire alors hâte de me faire également mon avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est de la fantasy... Mais, c'est une saga géniale quand même ^_^ Bonne future lecture.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥