Demain il sera trop tard

11 sept. 2017


Dans une société où règnent en maîtres prévisionnistes et laboratoires scientifiques, chacun connaît sa durée de vie précise. Depuis leur naissance, Virgil et Enna ont des destins opposés. Long Terme, Virgil a toujours eu droit au meilleur. Enna, elle, vit dans un bidonville car elle est Court Terme. Mais un jour une Brigade tente d’arrêter Virgil. Il s’enfuit. Il apprend que son Terme est erroné et qu’il va mourir à 21 ans… Qui a commis cette erreur ? Quelles conséquences terribles va-t-elle avoir, pour lui et pour d’autres ? Enna, elle, graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule, elle jure de la venger… Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données qui s’oppose clandestinement au système. Elle l’entraîne dans le Réseau afin d’organiser la lutte…


• • • • •
Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier
Editions Rageot, 2017 - 427 pages - 15,90€



✖ : Un passage un peu brusque entre le dernier chapitre et l'épilogue.

 : Une intrigue qui ne manque ni d'action ni de réflexion.
Des personnages aux caractères, opinions et situations variées.
Des explications claires sur les technologies.


Que feriez-vous si vous connaissiez l'heure, terriblement proche, de votre mort ?

Merci aux éditions Rageot pour cet envoi. Le sujet principal de ce roman est la mort... Mais, également la vie. Dans cette société dépeint par Jean-Christophe Tixier, les personnages connaissent l'âge de leur mort. À eux de voir ce qu'ils vont faire de leur vie, courte ou longue. À eux ? Vraiment ? Ils semblent qu'ils n'aient pas de choix à faire sur grand chose. Cette durée détermine leur lieu d'habitation, leur emploi, leur condition de vie. Court, Moyen ou Long Terme... Ceux qui ont une longue vie devant eux n'hésitent pas à piétiner les moins chanceux, qui peinent déjà à survivre. Pas tous, bien sûr (et c'est cette nuance qui est importante). Le système a beau être bancal, la majorité des Longs Termes n'ont rien à y redire. Ne se rendant pas compte (ou ne voulant pas s'en rendre compte) de ce qui se passe dans les autres districts.

Pour cacher une erreur survenue il y a dix-sept ans, concernant le résultat de Courts et Longs Termes, la Fondation Génétique pour l'Avenir de l'Humanité, grâce aux Brigades du Terme et à la Brigade Spéciale, s'emploie à mettre la main sur toutes les personnes concernées. Alerté par sa mère, Virgil, un 87 désormais 21, prend la fuite. Déboussolé, il va peu à peu comprendre que sa vie est désormais complètement bouleversée et qu'il est en danger. 

A l'instar d'autres romans du genre, Demain il sera trop tard nous pousse à réfléchir sur l'avenir de notre société. Notre liberté, nos choix, nos envies... Un jour, tout sera peut-être contrôlé par ces avancées technologiques censées améliorer notre quotidien. Notre santé, nos moindres faits et gestes surveillés. L'auteur nous plonge dans ce futur grâce à un vocabulaire efficace et compréhensible, qui nous permet de bien comprendre l'évolution qu'a pris l'humanité. Des explications claires sur le commencement de toute cette technologie mise en place nous sont également données.
"- La minute qui va commencer est la même pour tout le monde, dit-elle alors que la trotteuse approche du douze. Que l'on soit Court, Moyen ou Long Terme. Elle durera autant pour chacun. Notre liberté consiste à décider comment on va la vivre, la remplir, ou simplement à quoi on va l'employer. Celui qui a conscience de cela vivra avec plus d'intensité que les autres."
Un passage qui résume bien le combat mené.
Une palette de personnages variés nous permet de bien cerner toutes les parties engagées dans ce conflit. Virgil se retrouve traqué, obligé de fuir la belle vie qu'il a toujours connue. Les découvertes qu'il va faire vont le pousser à voir sa vie autrement. Nous avons également un pied dans le Réseau, qui se débat contre la société en place, avec Lou, entre autres. Nous savons aussi comment les Courts Termes survivent, grâce à Enna. Sans oublier ce groupe formé en marge de cela ; Demain. Qui essaie de vivre ensemble, de trouver des solutions. Même si, comme dans la Brigade Spéciale des Longs Termes, certains sont prêt à tout. Vivre dans la peur et le danger des raids est leur quotidien. La violence est-elle la réponse à la violence ?

Entre actions et tensions, révélations, réflexions, violences et défenses. Même si le passage du dernier chapitre à l'épilogue m'a paru brusque, l'auteur a mis les informations qu'il faut dans ce dernier pour conclure ce livre comme il se doit. Un des romans dystopiques les plus intéressants que j'ai eu l'occasion de lire. Autant au niveau de l'intrigue que des personnages, dont j'ai apprécié la diversité.

En librairie dès le 13 septembre !


En quelques mots...
Futur | Technologie | Fondation Génétique pour l'Avenir de l'Humanité | Terme | Mort | Erreur | Combat

Commentaires

  1. Et bien, tu me donnes super envie de le découvrir, je prends note de sa sortie :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie :) Bonne future découverte.

      Supprimer
  2. Je pense que je me laisserai tenter par ce livre ! Ta chronique donne vraiment envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai demandé sur Netgalley, j'espère pouvoir le lire ! =)
    En tous cas c'est chouette de voir comme tu as été emballée ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le seras tout autant que moi !

      Supprimer
  4. Ravie qu'il t'ai plu plus qu'à moi, même si je l'ai bien aimé quand même ^^

    RépondreSupprimer
  5. La couverture et le résumé m'intriguais déjà énormément mais avec ton avis je ne vais pas hésiter.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai vraiment beaucoup aimé cette dystopie aussi, tu en parles bien :) Comme toi, je trouve qu'elle fait réfléchir. Beaucoup de dystopie nous offre un divertissement, de l'action, et c'est plaisant. Mais celle-ci, elle offre autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement. D'ailleurs, j'ai parfois du mal avec la dystopie, car les histoires ont tendance à trop se ressembler. Avec Demain il sera trop tard, je n'ai pas eu cette sensation :)

      Supprimer
  7. Je retiens ce titre, le sujet est super à exploiter !

    RépondreSupprimer
  8. Ce roman me tente beaucoup, j'aimerais bien le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, j'espère que tu en auras rapidement l'occasion :)

      Supprimer
  9. Hello Marinette !
    Juste un petit coucou pour te dire que je viens de lire le dernier roman d'Amy Engel, l'auteur de The Book of Ivy, et que je pense que ça pourrait te plaire :)
    http://lemonde-dans-leslivres.blogspot.fr/2017/09/cest-dimanche-quest-ce-quon-lit-au-chaud.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) C'est super gentil d'avoir pensé à moi. Je file voir ce que tu en dis.

      Supprimer
  10. Je commence doucement mais surement à avoir un peu envie de lire ce livre. On verra si je saute le pas. ^^

    RépondreSupprimer
  11. Ce livre me tente beaucoup ! J'espère vraiment pouvoir le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi pour toi :) Une dystopie intéressante.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥