Rester debout

28 mars 2018


1933 : en Allemagne, Hitler accède au pouvoir. Petit à petit, la menace se précise et des rumeurs circulent, auxquelles aucun Juif ne veut croire. Puis c’est la guerre, les premières rafles – et, à cet instant, il est déjà trop tard. Internée à Auschwitz-Birkenau avec sa mère et sa sœur aînée, Simone doit se battre, pour elle et pour les autres. Bientôt, son courage, sa force, sa volonté serviront d’exemples à travers le monde. À jamais survivante, définitivement libre, elle sera prête, alors, à livrer d’autres combats.

Rester debout, c’est l’histoire de la femme la plus populaire de France qui, à la veille de sa mort, se remémore, à travers les brumes d’une longue rêverie féconde, ses premières années. Mais c’est d’abord la chronique d’années tendres et heureuses, le récit d’une enfance qui, malgré la crise et les préjugés, commence sous le signe de l’harmonie familiale – avant, insidieusement, de basculer vers le drame.

• • • • •
Rester debout de Fabrice Colin
Editions Albin Michel, 2018 - 320 pages - 15€


✖ : /

 : Un récit important, touchant et difficile.
L'écriture de l'auteur. Franche, sans chercher à en faire trop.
En apprendre plus sur cette grande dame ; sa jeunesse, la guerre et l'après.


Merci aux éditions Albin Michel pour cet envoi. Dès le début, l'auteur précise que ce livre est, avant tout, une oeuvre de fiction. Je tenais à le spécifier, pour que ceux qui cherchent plutôt une biographie ne soient pas déçus. Le tout est, bien entendu, écrit à partir des informations qu'il a réuni, mais les paroles qu'il a prêtées à Simone Veil, ses pensées mêmes [...] relèvent de sa seule imagination, guidée autant par le contexte que par son intuition romanesque.

Peu avant son quatre-vingt-dixième anniversaire, nous apprenons le décès de Simone Veil. Une femme qui a connu la Seconde Guerre mondiale et la déportation. Une femme qui, des années après, a fait passer la loi pour le droit à l'IVG. Avec Rester debout, Fabrice Colin nous conte l'enfance de cette femme tellement appréciée des Français. Pour cela, il s'imagine ses derniers instants et le regard qu'elle aurait eu, elle-même, sur sa vie. Sous le voile de ses paupières, un monde renaît, se déploie, l'exige - l'attend. 1931. Nous voilà à ses côtés, sur la promenade des Anglais, ne lâchant pas sa mère qu'elle aime tant, du haut de ses quatre ans. Petite dernière d'une famille de quatre enfants, elles ne seront que trois à ressortir vivantes du drame qui suivra. Jeune fille reconnue pour sa bonne humeur, sa vivacité, son esprit frondeur, Simone grandit en admirant sa mère et en tenant tête à son père, qu'elle aime autant que son frère et ses sœurs. 1939. Au sein de cette famille si harmonieuse, où l'on vient, au cœur de l'été, de fêter ses 12 ans, l'idée même du bonheur va bientôt voler en éclats. À jamais. 1944. Suite au contrôle de ses (faux) papiers, Simone est arrêtée et sa mère, ses sœurs et son frère la rejoignent malheureusement bien vite. Ils vont être envoyés au camp d'internement de Drancy, puis à Auschwitz-Birkenau. Des joies simples de moments passés en famille à l'horreur qui dévaste tout...

En parallèle, nous avons également un œil sur ce qui se passe en Allemagne, en Angleterre, en Pologne, etc. au fil des ans ; Hitler, la Nuit de Cristal, l'appel du général de Gaulle, etc. L'auteur cite les lois mises en place contre les Juifs, leur enlevant de plus en plus de liberté, les opprimant. C'est loin d'être la première fois que je lis des récits sur la Seconde Guerre mondiale - réel comme fictif -, ce qui ne rend jamais plus facile la lecture de certains passages abominables. Les larmes aux yeux, nous suivons le destin tragique de la famille Jacob, de leurs amis et de bon nombre d'autres personnes. Nous (re)découvrons le passé d'une femme combative. Je conclurai en adressant un merci à Fabrice Colin et aux éditions Albin Michel pour ce livre, que je conseille à ceux qui sont intéressés par la vie de Simone Veil et/ou par cette période de notre Histoire. La majorité du livre est consacrée aux années de guerre, mais l'auteur revient aussi, à la fin, succinctement, sur l'après et toutes les étapes importantes (politique et familiale) de la vie de Simone Veil.


En quelques mots...
Simone Veil | Enfance | Famille | Seconde Guerre mondiale | Après

Commentaires

  1. Je l'ai dans ma pal, il me fait très envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne future lecture (vu le sujet, "bonne" n'est pas forcément le mot adéquat, mais bon...). Hâte de voir ton avis dessus.

      Supprimer
  2. C'est bien intéressant tout ça !!

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue que ce n'est pas le genre de livre que je lis d'habitude mais tu m'as bien intriguée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est le genre de récit important à lire, donc j'espère que tu te laisseras tenter ;)

      Supprimer
  4. Ce roman a l'air carrément intéressant, il me fait très envie ! =)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour la découverte, j'aime beaucoup les romans historiques sur les grandes périodes dans ce genre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais le lire sans hésiter alors ;)

      Supprimer
  6. J'ai toujours admiré Simone Veil alors ce roman me tente bien :) Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Tu fais bien, je pense que ça t'intéressera ;)

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas mais c'est un livre qui a l'air vraiment intéressant!

    RépondreSupprimer
  9. oh ça a l'air très intéressant ! Je suis toujours curieuse des livres de cette période.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à revenir me dire, si tu le lis ;)

      Supprimer
  10. Voilà un roman que je lirai à coup sûr !!!

    RépondreSupprimer
  11. Il pourrait vraiment me tenter je le note ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai la chance de pouvoir faire un exposé sur elle pour un cours à la fac. J'en ai beaucoup appris sur elle et quelle femme! C'est vraiment incroyable, je note ce roman avec grand plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a dû être super intéressant ! J'espère que tu "apprecieras" ce roman.

      Supprimer
  13. Je l'ajoute à ma wish-list, sans aucune hésitation ! Merci pour cette belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir donné envie de le lire ;)

      Supprimer
  14. Réponses
    1. J'espère que tu "apprécieras" ce récit ;)

      Supprimer
  15. Depuis que j'ai rencontré une ancienne déportée en seconde, une femme très courageuse et très belle, et que j'ai étudié Simone Veil notamment à l'aide d'une pièce de théâtre à laquelle seuls les lycéens de mon lycée avaient accès, j'ai très envie de découvrir un peu plus comment ces événements étaient vécus pour les personnes qui devaient y faire face. Du coup, ce livre me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait effectivement t'intéresser alors, je pense ;)
      Ça a dû être une rencontre enrichissante !

      Supprimer
  16. Je suis fortement intéressée par ce livre, notamment par l'aspect historique !
    Je l'ajoute donc à ma wish-list :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥