Les Enfants indociles, tome 1 : Les Portes perdues

12 sept. 2021

 

Les Enfants indociles, tome 1 : Les Portes perdues de Seanan McGuire
Titre original : Every Heart of Doorway - Traduction de Benjamin Kuntzer
Éditions Pygmalion, 2021 - 195 pages - 19,90€
Fait partie de la saga Les Enfants indociles

Dans l’obscurité de leur chambre, sous leur lit, même derrière une armoire, les enfants descendent le terrier du lapin blanc et réapparaissent... ailleurs. Mais les pays imaginaires n’ont que faire de prodiges fatigués.

Nancy y a fait un tour, puis elle en est revenue. Les choses qu’elle y a vécues l’ont changée à jamais. Les élèves qu’Eleanor West accueille au sein de son école le savent d’ailleurs très bien. Chacun d’entre eux doit se réadapter à ce monde et finit souvent par chercher un moyen de rejoindre le lieu de ses rêveries.

Pourtant, dans cette institution qui existe pour les protéger, une ombre se cache derrière chaque pan de mur. Très vite, les meurtres s’enchaînent. Alors, pour survivre, Nancy et ses nouveaux camarades doivent trouver le coupable.


 : C'est un premier tome assez court.

 : L'histoire se déroule comme un huis clos, dans le pensionnat.
Les quelques récits faits par les ados sur les différents mondes.
La recherche du coupable, lorsque les meurtres commencent.
Des personnages LGBTQIA+.


Merci aux Éditions Pygmalion pour cette lecture. Découvrir la saga Les Enfants indociles m'a tenté pour son univers. Il faut dire que sur la quatrième de couverture, l'histoire est considérée comme "une pépite littéraire qui mérite sa place parmi les classiques tels Lewis Carroll et C. S. Lewis" ! Difficile de résister à ça, non ? D'ailleurs, Seanan McGuire fait parfois elle-même référence aux œuvres de ces deux auteurs durant le récit.

Sous couvert de réhabiliter des enfants considérés comme "malades" par leur famille - suite aux histoires qu'ils racontent après leur disparition inquiétante de plusieurs années, pour certains -, Eleanor West s'assure plutôt de leur sécurité en les accueillant à la "maison des enfants indociles". Eleanor West passait ses journées à leur offrir ce dont elle n'avait jamais pu bénéficier, en espérant qu'un jour cela lui permettrait de retourner à l'endroit auquel elle appartenait vraiment. Mais une adolescente est retrouvée assassinée et, bientôt, d'autres morts suivent... Imaginez le genre d'ambiance qu'il y a à Poudlard quand la Chambre des secrets est ouverte !

Même si Alice et les Pevensie se sont déjà frotté.e.s à ce genre d'univers fantasy qui s'ouvre à elleux grâce à un lapin blanc ou à une armoire magique, Seanan McGuire réussi à tirer son épingle du jeu également. Les portes, les différents mondes, le vocabulaire propre à cet univers, tout est bien ficelé et intéressant à découvrir.
"Selon l'intonation employée, « rentrer » pouvait signifier deux choses bien distinctes dans cette école. C'était à la fois la meilleure chose du monde et la pire. Il pouvait s'agir de regagner le lieu qui vous comprenait si bien qu'il avait traversé les réalités pour vous trouver, vous réclamant pour lui tout seul ; ou il pouvait être question de retourner auprès d'une famille qui voulait vous aimer, vous protéger, mais ne vous connaissait pas suffisamment bien pour vous faire autre chose que du mal. La dualité de ce terme était comparable à celle des portes : tous deux leur changeaient la vie, ou les détruisaient, le tout sur une simple invitation. Viens voir de l'autre côté."
Dans ce premier tome, nous apprenons à connaître les détails de l'univers au côté de Nancy, qui vient tout juste d'arriver au pensionnat. Une école dans laquelle elle va rencontrer bon nombre de jeunes ayant connu des expériences similaires à la sienne. Il est assez original de voir se côtoyer ces adolescent.e.s ayant trouvé un passage vers des mondes parfois très différents. Cela se ressent à travers leurs caractères, leur manière d'être et d'interagir avec les autres. Alors, lorsque Nancy, qui a fait un tour dans les Limbes, se retrouve à partager une chambre avec la fantaisiste Sumi, ça n'est pas de tout repos ! Il en va de même avec les autres ados.

Je ne m'attendais pas à être aussi touchée par ces jeunes qui se retrouvent loin de l'endroit où iels se sentaient elleux-mêmes. Leur frustration d'être coincé.e dans le monde "réel" et de ne plus trouver la porte pour repartir, cet espoir infime d'y retourner quand même un jour... On ne vous apprend pas à vivre avec. On ne vous apprend pas non plus à oublier. On vous apprend simplement à aller de l'avant. Le pensionnat existe pour les aider.

J'ai craint un moment de n'avoir qu'un tome d'introduction entre les mains, mais ce ne fut finalement pas le cas. D'ailleurs, le dernier chapitre tient la route pour conclure l'histoire et nous pourrions sans soucis en rester là. Mais il se trouve que l'univers m'a plu et que j'attends désormais la traduction des tomes suivants avec impatience (six sont déjà disponibles en VO) ! Le deuxième tome a l'air de se concentrer sur l'histoire et le voyage de deux des camarades de Nancy et ça me rend curieuse d'en savoir plus. De plus, j'ai bien apprécié lire, à la fin, le "à propos de l'autrice", qui permet de se faire une bonne idée de sa personnalité, qui colle totalement au récit qu'elle nous propose ici.


Mondes magiques, morts et squelettes sont au rendez-vous !
Cela peut être une bonne idée lecture pour celleux qui participent au Pumpkin Autumn Challenge 😉


En quelques mots...
Portes | Voyages | Mondes magique | Pensionnat | LGBTQIA+


Avertissement (Trigger Warning) :
Je vous laisse surligner ci-dessous, si vous le voulez.
Cela peut divulguer une partie de l'intrigue.
corps mutilé - sang

Commentaires

  1. La quatrième de couverture donne très envie je suis d'accord et ta chronique encore plus. Merci à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de découvrir ce chouette univers :)

      Supprimer
  2. Je ne connais pas, mais je suis ravie qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) C'est vraiment très sympa à lire. Un bon début de saga.

      Supprimer
  3. Je ne les ai pas tous lus mais j'avais bien aimé ceux que j'avais lus. Ils sont sortis en anglais dans un label qui ne sort que des histoires courtes. Ce que je suis assez curieuse c'est l'adaptation comme ça fait un moment que les droits sont rachetés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je suis bien curieuse de voir ce que donnerait une adaptation aussi ! :)

      Supprimer
  4. Je pensais que c'était un one-shot, il me fait encore plus envie maintenant ! Le résumé est vraiment très intrigant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non, il y a bien d'autres tomes pour continuer à explorer l'univers et les voyages des différents personnages :)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥