[Relecture] Les belles vies

14 sept. 2021


Vasco et Djib sont inséparables depuis leur naissance. Turbulents, pas vraiment délinquants, ils cumulent les bêtises plus ou moins graves, les rires et les bleus. Vasco est en CFA BTP, Djib passe en première S.

Leur dernière rixe est pourtant celle de trop… Afin de leur mettre du plomb dans la tête, leurs parents décident d’employer les grands moyens : ils envoient les deux ados dans la Nièvre, le temps d’un été chez un ami du père de Vasco, entrepreneur local qui propose ses services comme famille d’accueil pour la DDASS. C’est dans cette campagne éloignée de tout, France profonde dont on parle peu, qu’ils vont rencontrer et se confronter à une autre forme de jeunesse : celle des enfants élevés par celle que tous surnomment « Tata », une femme qui accueille des enfants placés et donne sa vie aux autres.

• • • • •
Les belles vies de Benoît Minville
Éditions Sarbacane (Exprim'), 2016 - 233 pages - 15,50€

Autres romans de l'auteur sur le blog :


 : Quelques coquilles dans le texte.

 : Les personnages de Tata et Tonton et ce qu'ils apportent aux jeunes.
Un beau roman, humain et plein d'émotions.
Les sujets abordés. L'écriture de l'auteur.


Il y a quelques jours, je traînai sur le site des éditions Sarbacane, regardant les nouveautés, et vois que Benoît Minville est l'auteur de la sortie Exprim' du mois d'octobre ; Mauvaises graines. Première bonne nouvelle, car j'aime beaucoup les romans que j'ai eu l'occasion de lire de lui. Deuxième bonne nouvelle, je remarque que le personnage que nous allons suivre n'est autre que Vasco ! Forcément, ça fait tilt et je me souviens du coup de cœur eu pour Les belles vies, il y a déjà plusieurs années, avec ce personnage. La relecture s'imposait !
"[...] Inséparables même dans la merde : si l'un tombe, l'autre lui tend la main ; alors, si les deux s'écroulent... Stratégie « à la Vasco » : On trouvera bien quelque chose. C'est la même rengaine depuis la petite section."
La bagarre de trop et les voilà au commissariat. Les parents n'en peuvent plus. La consternation mène le combat avec la colère - et la tristesse, embusquée pas loin derrière. Au lieu de profiter des vacances comme ils l'entendaient, ils sont envoyés chez Marie, travailleuse sociale, et son mari Albert, alias Tata et Tonton, qui accueillent déjà d'autres jeunes en difficulté. Vasco et Djib vont passer l'été en compagnie de Chloé, Jessica, Dylan & co. On en retient les balades et les baignades au soleil, les flirts et les amitiés naissantes, les grand.e.s qui veillent sur les plus petit.e.s. Du positif et des moments de bonheur qui viennent contrer la rage, la colère, les confrontations et l'appréhension pour l'avenir. Ça n'en finit jamais. Les cicatrices dormantes.
"[...] Ce que je peux humblement vous conseiller, quand le torrent des émotions est trop difficile à endiguer, c'est de peser ce que vous avez comme bonheur et comme malheur, et d'essayer de les faire cohabiter. Il vous faut préserver des petits moments de joie dans le tragique de la vie, ils sont à vous." - Tonton (un passage qui m'avait déjà beaucoup marqué lors de ma première lecture)

Un beau roman, chargé en émotions. Quelques petites larmes sont au coin des yeux face à certaines situations que doivent surmonter les personnages. Ce groupe de jeunes, parfois très malmené par la vie, qui essaie d'avancer au mieux, de trouver sa place, me plaît et me touche toujours autant. J'ai une fois de plus adoré passer cet été avec Vasco, Djib et les autres, avec la bienveillance et le réconfort de Tata et Tonton.

En quelques mots...
Vacances d'été | Adolescence | Campagne | Aide | Émotions


Avertissement (Trigger Warning) :
Je vous laisse surligner ci-dessous, si vous le voulez.
Cela peut divulguer une partie de l'intrigue.
propos raciste - violence

Commentaires

  1. bonjour, merci pour cette découverte intéressante. bon mardi à toi et bonnes lectures!

    RépondreSupprimer
  2. Mais quelle belle <3 chronique qui me rappelle le merveilleux moment passé aux côtés de ses personnages, entre joie, tristesse, colère, plein d'émotions qui font trembler notre coeur ! Tonton et Tata sont des pépites <3 Merci pour la découverte de Mauvaises graines, hâte qu'il sorte alors pour retrouver Vasco *-* Et pourquoi pas relire Les belles vies, ça fera regretter la rentrée mais bon xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute un de mes Exprim' préféré ❤ Tellement hâte de voir l'évolution de Vasco.

      Supprimer
  3. Malheuresement je n'ai pas trop aimé , mais je ne saurais dire pourquoi.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas, mais cela a l'air d'être une lecture parfaite pour l'été ! Je me la note pour l'année prochaine :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah, Les belles vies <3 Je l'ai adoré l'année dernière ! J'ai aussi repéré la sortie du prochain roman de l'auteur et j'avais remarqué le nom de Vasco. Comme toi, j'ai hâte de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'attendais tellement pas à retrouver ce personnage que ça méritait bien une relecture ♥

      Supprimer
  6. C'est super de relire un livre et de passer un bon moment avec :D

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥