Si c'est un homme

5 juil. 2017




« On est volontiers persuadé d’avoir lu beaucoup de choses à propos de l’holocauste, on est convaincu d’en savoir au moins autant. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l’accumulation, on a envie de crier grâce. C’est que l’on n’a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l’état du malheur.
Peu l’ont prouvé aussi bien que Levi, qui a l’air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n’est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n’est que futilité. » Angelo Rinaldi



• • • • •
Si c'est un homme de Primo Levi
Titre original : Se questo è un uomo - Traduit par Martine Schruoffeneger
Editions Pocket, 2006 - 315 pages - 6,30 €


"J'avais été fait prisonnier par la Milice fasciste le 13 décembre 1943. J'avais vingt-quatre ans, peu de jugement, aucune expérience et une propension marquée, encouragée par le régime de ségrégation que m'avaient imposé quatre ans de lois raciales, à vivre dans un monde quasiment irréel, peuplé d'honnêtes figures cartésiennes, d’amitiés masculines sincères et d’amitiés féminines inconsistantes. Je cultivais à part moi un sentiment de révolte abstrait et modéré."
L'auteur le dit dans la préface ; les chapitres en ont été rédigés non pas selon un déroulement logique, mais par ordre d'urgence. Ce qui donne au récit un aspect parfois décousu, parlant d'un sujet puis passant à un autre sans grande transition. Bien entendu, étant un récit autobiographique, je ne me permettrai pas de juger le contenu de l'histoire en elle-même. Simplement dire que la forme du récit m'a quelques fois fait perdre le fil de la chronologie.
"Alors, pour la première fois, nous nous apercevons que notre langue manque de mots pour exprimer cette insulte : la démolition d'un homme. En un instant, dans une intuition quasi prophétique, la réalité nous apparaît : nous avons touché le fond."
En plus de parler des conditions de sa déportation, de la vie au camp, des combines, de la survie, de la faim, du travail et de tout le reste, Primo Levi soulève quelques questions essentielles sur la nature humaine. Que ce soit le concernant lui, les autres prisonniers ou les SS. Il parle également beaucoup des personnes qu'il a côtoyaient, quelques jours ou quelques mois. Et, il est bien de pouvoir avoir des nouvelles de certain dans l’appendice ajouté à cette édition.
"Nous avons voyagé jusqu'ici dans les wagons plombés, nous avons vu nos femmes et nos enfants partir pour le néant; et nous, devenus esclaves, nous avons fait cent fois le parcours monotone de la bête au travail, morts en nous-mêmes avant de mourir à la vie, anonymement. Nous ne reviendrons pas. Personne ne sortira d'ici, qui pourrait porter au monde, avec le signe imprimé dans la chair, la sinistre nouvelle de ce que l'homme, à Auschwitz, a pu faire d'un autre homme."
D'une manière générale, Si c'est un homme est un récit dur, adulte et "impersonnel" (même si ce n'est pas vraiment le bon mot). L'auteur le dit lui-même, il parle des choses qu'il a vécues en se plaçant en tant que témoin. Les émotions restent éloignées, mais présentes. Bref, difficile à décrire, il faut le lire au moins une fois. Pour le devoir de mémoire.


En quelques mots...
Historique | Seconde Guerre mondiale | Déportation | Témoignage

Commentaires

  1. Ce classique est dans ma pile aussi, je suis très curieuse de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le sortiras rapidement :)

      Supprimer
  2. Un roman très touchant et qui m'a chamboulée!

    RépondreSupprimer
  3. Ça fait parti des livres que j'ai très envie de lire, comme tu dis pour ce devoir de mémoire. Merci d'en parler, en plus l'édition avec l'appendice que tu mentionnes m'intéresse encore plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est limite ce que j'ai préféré lire, ce qui m'a le plus intéressé, l'appendice :)

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais eu autant froid que quand je lisais ce livre !! Il est très dur, mais marquant !

    RépondreSupprimer
  5. Un très beau témoignage qui m'a marqué à vie je pense. Je le conseille donc !

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai lu il y a fort longtemps mais j'avais été très touchée. Dans le même genre mais encore plus dure (littérairement parlant et même par rapport à ce qui est raconté je crois) il y a Jorge Semprun, avec "L'écriture ou la vie".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas ce titre, donc je note, merci :)

      Supprimer
  7. Réponses
    1. J'espère que tu en auras vite l'occasion. C'est vraiment un classique à lire sur le sujet.

      Supprimer
  8. Ce titre est bien placé dans ma liste de livres que je veux absolument lire dans ma vie... il faut juste que je trouve l'occasion de sauter le pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire rapidement.

      Supprimer
  9. J'ai l'ai lu à l'école plus jeune et je l'ai gardé du coup. Mais je ne me rappelle plus vraiment ce que j'en avais pensé en le lisant.

    RépondreSupprimer
  10. Un ouvrage nécessaire mais tellement dur !

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai lu il y a très longtemps et il m'avait vraiment marquée, même si mes souvenirs sont assez flous. Il faudrait sûrement que je le relise, maintenant que je suis un peu (beaucoup) plus vieille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te marquera sans doute tout autant ;)

      Supprimer
  12. Je l'avais lu au lycée je pense, mais ça commence à faire un moment... et c'est vrai que j'ai envie de le relire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai apprécié l'étudier en cours...

      Supprimer
  13. Sûr qu'il faudra que je le lise un jour. Mais il faut être prêt à lire certains récits...

    RépondreSupprimer
  14. Je suis curieuse de le découvrir, mais j'ai peur en raison de la distance de l'auteur avec le récit. À voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il garde une certaine distance, pour rester en tant que témoin qui raconte ce qu'il a vécu, mais les émotions sont bien là ;)

      Supprimer
  15. Je me suis absolument promise de le lire ! Pour ce devoir de mémoire à préserver coûte que coûte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est également pour cela que je l'ai lu :)

      Supprimer
  16. J'ai ce livre à lire dans ma PAL depuis le lycée donc autant dire presque 12 ans maintenant et je n'ai toujours pas trouvé la force de l'en sortir. J'ai peur de pleins de choses, qu'il soit trop dur, que je n'aime pas ce livre à sa juste valeur... Je n'aime déjà pas trop l'histoire mais les périodes de guerre sont des périodes que je déteste et du coup j'évite au maximum de regarder des films/séries ou lire des livres en rapport. Mais celui ci, je n'arrive pas à me décider...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les témoignages sur cette période sont systématiquement très durs à lire, donc je comprends ;) Garde le, en attendant de te sentir prête.

      Supprimer
  17. C'est une autobiographie que je tiens à absolument lire un jour ! Je ne savais pour l'ordre des chapitres. Je serais moins surprise lors de ma lecture, dans ce cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viendrais lire ton avis, quand tu l'auras lu.

      Supprimer
  18. Je l'ai dans ma PAL et je suis vraiment curieuse de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viendrais lire ton avis une fois que tu l'auras lu ;)

      Supprimer
  19. Une de mes sœurs a lu ce livre durant ses études et elle me l'a beaucoup conseillé. Il est donc ma PAL. Plus qu'à trouver le "bon moment" pour le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait bien ^_^ Il est à lire au moins une fois, si tu t'intéresses à cette partie de l'Histoire.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥