Toffee et moi

23 juil. 2020



Victime de violences familiales, Allison s'est enfouie de chez elle. Un peu par hasard, elle trouve refuge chez Marla, qui reconnaît en elle une de ses anciennes amies, Toffee. Le temps de guérir de ses blessures, la jeune femme accepte d'être qui elle n'est pas : elle devient Toffee.

Je ne suis pas celle que je prétends.
Marla n'est pas celle qu'elle croit.

Je suis une fille qui essaie d'oublier.
Marla, une femme qui veut se souvenir.


• • • • •
Toffee et moi de Sarah Crossan
Titre original : TOFFEE - Traduit par Clémentine Beauvais
Éditions Rageot, 2020 - 384 pages - 15,90€


: /

 : Encore une pépite écrite en vers libre.
Violences familiales, démence, rencontre, amitié, souvenir, avenir.
La plume de l'autrice / la traduction ♥


Pour la quatrième fois, Clémentine Beauvais traduit un roman de Sarah Crossan - écrit en vers libre.
Inséparables, Swimming Pool, Moon Brothers et maintenant Toffee et moi.
Que de bons livres, aux sujets variés et forts.
"Qui sait ce que renferment 
les esprits des autres - 
toutes les tristesses refoulées, 
dissimulées ?"
La force d'une rencontre. Entre passé et présent. Souvenirs heureux et malheureux. Allison fuit son père, pensant retrouver Kelly-Anne, sa belle-mère. Elle se retrouve chez Marla... Marla a la mémoire qui flanche, qui range ses Jane Austen et ses Emily Brontë dans le frigo, qui danse danse danse. Profitant de sa mémoire défaillante, Allison s'installe, petit à petit. Tour à tour discrète, opportuniste et compagnie précieuse pour Marla. Grâce à cette dernière, Allison va pouvoir souffler, se laisser aller. Elle, qui a, apprit à rester sur ses gardes, avec son père violent. Un père qui frappe sa fille et lui donne le sentiment qu'elle n'est pas assez bien pour être aimée.

J'aime la manière dont l'écriture en vers libre nous pousse à une lecture différente, à prendre le temps. L’ambivalence des sentiments d'Allison envers son père prend toute son ampleur. La présence fantôme de la Toffee de Marla également.

À lire avec Mashed Potato Time de Dee Dee Sharp en fond sonore !

En quelques mots...
Violences familiales | Fugue | Rencontre | Démence | Vers libre

Commentaires

  1. Honnêtement je n'aime pas du tout les couleurs de la couverture, et je dois avouer que cela me rebute un peu à l'idée de lire ce livre! C'est vraiment dommage ^^ Je pense que j'attendrai de le trouver en bibliothèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est dommage :(
      J'espère vraiment que ce sera une bonne surprise, lorsque tu auras l'occasion de l'emprunter !

      Supprimer
  2. Dans ma PAL, j'ai " La plume de Marie" à lire de cette autrice ;)
    Merci pour cette chronique sur ce livre dont le thème est intéressant.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un roman de Clémentine Beauvais que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire !

      Supprimer
  3. J'ai peur de ne pas apprécier le côté vers libres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça ne plaît pas à tout le monde. Le mieux est de tenter, avec ce roman ou un autre :)

      Supprimer
  4. Dans ma wish list, il a l'air tellement fort ce roman...

    RépondreSupprimer
  5. Un roman qui s'est ajouté à ma PAL il y a peu et qui me tarde de lire (encore plus avec ton avis !)... :)

    RépondreSupprimer
  6. Une autre histoire de Sarah Crossan qu'il me tarde de découvrir, avec tous les forts sujets abordés ! Bien envie d'essayer de la lire en anglais, mais elle est traduite par Clémentine Beauvais et ahhhh *-* Un dur choix s'annonce... xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun choix à faire, il faut lire les deux versions ^^

      Supprimer
  7. Je dois dire que le côté vers libre me rebute car pas du tout fan de poésie. Mais le sujet à l'air fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une rencontre très touchante, oui. Mais, c'est sûr qu'il faut aimer ce genre d'écriture pour apprécier le roman à sa juste valeur.

      Supprimer
  8. Déjà dans ma WL il me semble ! J'ai adoré les vers de Clémentine Beauvais sur Inséparables et Songe à la douceur, ça devrait me plaire, du moins la plume. ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que l'histoire te plaira autant que la plume ;)

      Supprimer
  9. Pour une fois, je trouve la couverture VF plus jolie que la VO.
    En tout cas, je n'ai jamais lu le moindre livre de Sarah Crossan mais son style d'écriture en vers libres m'intrigue beaucoup surtout que ses histoires semblent touchantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la sobriété de celle en VO, mais une préférence pour la VF aussi :)
      Toujours des histoires très touchantes, oui. Et, des sujets variés, d'un livre à l'autre.

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥