Blackwater, tome 3 au tome 6

9 août 2022

Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

1928 à Perdido. Alors que le clan Caskey se déchire dans la guerre intestine et sans merci que se livrent Mary-Love et sa belle-fille, et que d’autres crises – conjugales, économiques, existentielles – aux répercussions défiant l’imagination se profilent, dans les recoins sombres de la maison d’Elinor, la plus grande de la ville, les mauvais souvenirs rôdent et tissent, implacables, leurs toiles mortelles.


Blackwater, tome 3 : La Maison de Michael McDowell
Titre original : Blackwater : The House
Traduit par Yoko Lacour & Hélène Charrier
Illustration de couverture par Pedro Oyarbide
Éditions Monsieur Toussaint Louverture, 2022 - 240 pages - 8,40€

Fait partie de la saga Blackwater : tome 1 - tome 2

• • • • •


Mary-Love, qui tape légèrement sur les nerfs, a toujours Elinor dans le collimateur. Et elle n'hésite pas à entraîner Miriam sur le même chemin, contre sa sœur Frances... Les chapitres nous font passer de personnages en personnages, posant les relations, parlant des tensions, des rivalités, etc. Un tome particulièrement violent, nous plongeant plusieurs fois dans l'horreur avec quelques scènes cauchemardesques - pauvre Frances qui se voit obligée de dormir dans la chambre d'ami, malgré sa peur panique de la penderie ! Quant à Queenie, elle n'en a malheureusement pas encore fini avec son passé... Les passages plus légers se font rares, dans ce tome.

"Les citoyens de Perdido se perdaient en conjectures à propos des deux fillettes, comme ils l'avaient jadis fait avec Elinor et Mary-Love. Leur conclusion fut que Miriam était désagréable et prétentieuse, tandis que Frances était serviable et douce comme un agneau. Voilà qui en disait long sur les foyers où elles avaient grandi."

➖➖➖➖➖


Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

La guerre est finie, vive la guerre ! Une nouvelle ère s’ouvre pour le clan ­Caskey : les années d’acharnement d’Elinor vont enfin porter leurs fruits ; les ennemies d’hier sont sur le point de devenir les amies de demain ; et des changements surviennent là où personne ne les attendait. Le conflit en Europe a fait affluer du sang neuf jusqu’à Perdido, et désormais les hommes vont et viennent comme des marionnettes sur la propriété des Caskey, sans se douter que, peut-être, leur vie ne tient qu’à un fil.


Blackwater, tome 4 : La Guerre de Michael McDowell
Titre original : Blackwater : The War
Traduit par Yoko Lacour & Hélène Charrier
Illustration de couverture par Pedro Oyarbide
Éditions Monsieur Toussaint Louverture, 2022 - 260 pages - 8,40€

Fait partie de la saga Blackwater : tome 1 - tome 2 - tome 3

• • • • •


Tandis que le monde entre en guerre, la vie se fait plus paisible et prospère pour les Caskey. Bien que les problèmes ne soient jamais bien loin. Moins intense que le tome précédent, j'ai cependant aimé qu'il laisse une place importante à la "nouvelle génération" ; les enfants d'Elinor, Queenie et James. Preuve que les choses évoluent au fil des décennies, même pour le clan Caskey. Miriam, digne petite-fille de Mary-Love, suivra-t-elle ses traces ? En attendant, Malcom donne du fil à retordre à Quennie et Frances en découvre plus sur sa nature...

"Perdido pensait peu à la guerre qui faisait rage en Europe ; la ville était pour les Alliés, et contre l'Axe, voilà tout. Ce qui préoccupait Perdido, c'était d'affronter les assauts répétés de la Dépression. Jusqu'à ce que, tel un coup donné par surprise derrière la tête, la Garde nationale se retrouve mobilisé en novembre 1940. Cent dix-sept jeunes citoyens de la ville reçurent une convocation les avertissant qu'ils pouvaient être appelés à se battre d'un moment à l'autre."

➖➖➖➖➖


Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Le clan Caskey se développe et se transforme. Certaines branches font face à la mort, d’autres ­accueillent la vie. Entre rapprochements inattendus, haines sourdes et séparations inévitables, les relations évoluent. ­Miriam, ­désormais à la tête de la scierie et noyau dur de la famille, continue à faire grandir la richesse. Suite à une découverte surprenante et miraculeuse – excepté pour une personne –, c’est la ville entière qui va bientôt prospérer. Mais la soudaine fortune suffira-t-elle alors que la nature commence à ­réclamer son dû ?


Blackwater, tome 5 : La Fortune de Michael McDowell
Titre original : Blackwater : The Fortune
Traduit par Yoko Lacour & Hélène Charrier
Illustration de couverture par Pedro Oyarbide
Éditions Monsieur Toussaint Louverture, 2022 - 260 pages - 8,40€

Fait partie de la saga Blackwater : tome 1 - tome 2 - tome 3 - tome 4

• • • • •


Dans cet avant-dernier tome, Sister va devoir prendre une décision concernant son mariage, Elinor semble toujours avoir une longueur d'avance, Frances fait plus que jamais face à la vérité sur elle et sa mère... Et les membres du clan Caskey prennent conscience de l'argent amassé au fil des années et de celui qu'iels vont avoir la possibilité de gagner grâce à Billy et Miriam qui gèrent désormais les finances et écoutent les intuitions d'Elinor. Un tome toujours très agréable et prenant à lire, avec des personnages qui évoluent.

"Dans la famille Caskey, toute interrogation était toujours tuée dans l'œuf à la mention d'Elinor."



➖➖➖➖➖



Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Si le clan Caskey accuse le poids des ans, il est loin de s'être assagi : révélations écrasantes, unions insolites et réceptions fastueuses rythment leur vie dans une insouciance bienheureuse. Mais quelque chose surplombe Perdido, ses habitants et ses rivières. Le temps des prophéties est enfin venu.

Blackwater, tome 6 : Pluie de Michael McDowell
Titre original : Blackwater : The Rain
Traduit par Yoko Lacour & Hélène Charrier
Illustration de couverture par Pedro Oyarbide
Éditions Monsieur Toussaint Louverture, 2022 - 260 pages - 8,40€

Fait partie de la saga Blackwater :
tome 1 - tome 2 - tome 3 - tome 4 - tome 5

• • • • •


Certain•e•s sont mort•e•s (sans toujours laisser les vivant•e•s en paix), d'autres simplement parti•e•s...
Il est temps de conclure "l'épique saga de la famille Caskey". Avec ce dernier tome, la boucle est bouclée.

Miriam, même avec son dur caractère, a su se faire une place dans la famille, prenant les décisions importantes. Se rendre compte de la manière dont sa relation avec Elinor s'est modifiée est intéressant. Pendant ce temps-là, Sister devient de plus en plus insupportable et se voit comparer à Mary-Love ! Queenie reste pourtant à ses côtés avec patience. Et puis les plus jeunes de la famille prennent des décisions qui ne vont pas forcément dans le sens souhaité par leurs aîné•e•s... Un soupçon de nostalgie nous accompagne, en quittant Perdido.


En quelques mots...
Alabama | Perdido | Des années 30 au début des années 70 | Famille Caskey


Avertissement (Trigger Warning) :
Je vous laisse surligner ci-dessous, si vous le voulez.
Cela peut divulguer une partie de l'intrigue.
⇾ La Maison : violence conjugale et tentative de féminicide - arme à feu - violence
La Guerre : viol

➖➖➖➖➖

 CONCLUSION GÉNÉRALE CONCERNANT LA SAGA 

Est-il encore nécessaire de présenter cette saga ? J'ai craqué pour le premier tome, fin juin. Le deuxième a suivi à la mi-juillet. En ce début août, je n'ai pas résisté au troisième... et j'ai enchaîné directement avec les suivants, terminant la saga bien plus vite que prévu ! Atmosphère particulière... parfois étouffante, oppressante. Famille, amour et mariage, naissance et décès, tolérance et entraide, manipulation, menace et secret. Une touche d'horreur et de fantastique. Suivre le clan Caskey sur plusieurs décennies et générations, au fil de l'Histoire, fut riche en événements et en surprises. La dynamique de chaque tome change, évolue, en restant parfaitement cohérente et complémentaire - tous ont, d'ailleurs, un titre très bien adapté à ce que nous y trouvons. 

Si les personnages féminins, forts et complexes, sont indéniablement un des gros plus de la saga, James est un des personnages masculins le plus attachant, avec le cœur sur la main. Oscar, dans un premier temps coincé entre Mary-Love et Elinor, est intéressant aussi. Sa tendance à faire confiance à Elinor, à voir seulement ce qu'il veut voir, est étonnamment une bonne chose. Parmi les autres, l'évolution de Queenie est à noter, tout comme celle (très différente) de Frances. Et Miriam, implacable et franche, n'est pas en reste ! J'ai aussi beaucoup aimé Grace. Bref, les bons personnages sont nombreux (et je place même Mary-Love, que j'ai adoré détester, dans cette catégorie). Si les Caskey sont tour à tour très bien mis en avant, leurs domestiques, les Sapp, sont souvent présent•e•s également (notamment les femmes - ce qui n'a rien de surprenant avec cette saga). Du coup, mon seul petit regret est que le personnage de Bray (mari d'Ivey Sapp) n'ait pas été davantage développé. Il était intéressant, dans les premières pages du premier tome, et j'espérai avoir plus de ses réactions face à Elinor.

Je me concerte avec moi-même...
Non, impossible de faire un choix, les couvertures sont toutes plus belles les unes que les autres !

Est-ce que je recommande ?
Absolument ! Prenante, addictive, originale, cette saga est une pépite, un coup de cœur.
Le tome 3 et le tome 6 font partie de mes favoris ♥ 

Commentaires

  1. Tu les as enchaînées. On voit que tu as apprécié. J'attends le retour des vacances pour les emprunter en bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le troisième m'a tellement plu que je pouvais difficilement résister aux suivants ♥
      J'espère vraiment que tu apprécieras également cette saga et le clan Caskey.

      Supprimer
  2. En effet tu les as dévorés ces 6 tomes ! Elle a eu un bel effet sur toi apparemment cette série, notamment avec ces personnages. Je n'avais pas encore vu la couverture du tome 6, je la trouve sublime ! 🙂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a vraiment un truc particulier, qui sort un peu du lot par rapport à ce qu'on trouve en librairie en ce moment. C'est agréable :)

      Supprimer
  3. J'ai le tome 1 dans les mains, hâte de le commencer :))
    en tout cas il a l'air de faire l'unanimité ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonne lecture à toi ! J'ai hâte de voir ce que tu vas en penser.

      Supprimer
  4. Oh, cet article me donne tellement envie d'acheter la suite et de dévorer la saga ^^ J'ai beaucoup aimé les deux premiers, je verrais si je peux cet automne ou l'automne prochain poursuivre (et terminer) la série. En lisant tes avis, je suis impatiente de retrouver la famille Caskey et de voir évoluer les personnages. Merci pour ce chouette article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà hâte de lire tes retours dessus ! 🙂 Voir quels tomes seront tes favoris et ton ressenti sur le devenir des personnages.

      Supprimer
  5. Franchement, je ne sais pas s'il y a un mauvais avis sur cette saga... En tout cas, il faut vraiment que je me lance un de ces jours surtout que je vois que tu dis que c'est une saga pépite :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥